Travail au Portugal

Augmentation du SMIC au Portugal en 2019 : 600 € brut par mois par manque d’accord sur le salaire minimum

Augmentation du SMIC au Portugal en 2019 : 600 € brut par mois par manque d’accord sur le salaire minimum

Le ministre du Travail a déclaré ce lundi 10 décembre que le gouvernement portugais "avait tenu son programme" en augmentant le salaire minimum à 600 euros par mois en 2019, en justifiant qu'il n'allait pas plus loin en raison d'un manque de consensus entre les syndicats et les employeurs. Contrairement à ce que le gouvernement avait annoncé il y a quelques temps, il n’y aura donc pas de surprise concernant l’augmentation du smic au Portugal. Celui-ci atteindra le montant brut mensuel de 600 €. Les fonctionnaires voient eux leur salaire augmenter à 635 €, première augmentation depuis le gel des salaires imposé en 2009. Pourquoi le salaire minimum n’a-t-il pas plus augmenté ? Quelles sont les décisions qui ont été prises concernant le smic portugais ? Bob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous dit tout sur le salaire minimum au Portugal en 2019.

Comment ouvrir un food truck au Portugal en 7 étapes

Comment ouvrir un food truck au Portugal en 7 étapes

Les food trucks ont le vent en poupe ! Au Portugal comme ailleurs, ces petits camions de restauration ambulante synonymes de convivialité et de gourmandise ont conquis la planète entière, et chacun veut ouvrir le sien. Pas un marché, pas un événement ne se déroulent aujourd’hui sans qu’ils ne participent à la fête, pour notre plus grand plaisir à tous. Il existe même un festival du food truck à Lisbonne. Au vu de ce succès avéré, vous imaginez peut-être, vous aussi, rejoindre la famille des propriétaires de food trucks et en faire votre activité de freelance au Portugal. Nourriture, boisson, dégustation, il y a autant d’idées pour ouvrir un food truck que de démarches à faire pour y arriver. Comment ouvrir un food truck au Portugal ? Quelles sont les démarches pour démarrer une activité de restauration ambulante ? Lisbob, l’assistant des expatriés au Portugal vous dévoile toutes les coulisses pour devenir exploitant de son propre food truck en 7 étapes. À table !


Augmentation du salaire minimum au Portugal : le Medef portugais promet une « surprise » et un montant supérieur à 600 euros en 2019

Augmentation du salaire minimum au Portugal : le Medef portugais promet une « surprise » et un montant supérieur à 600 euros en 2019

Au Portugal les bonnes surprises viennent parfois des patrons. Le salaire minimum au Portugal est de 580 € brut en 2018 et ce montant a connu plusieurs augmentations ces dernières années. À chaque discussion sur le Budget de l’État portugais les syndicats de travailleurs et patronaux négocient et défendent leurs intérêts. Mais cette année la CIP, l’équivalent du MEDEF français au Portugal, pourrait créer la surprise en proposant une augmentation du salaire minimum au-delà des espérances de tous les syndicats. Lisbob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous dit tout sur l’augmentation du salaire minimum au Portugal.

Le coût du statut RNH pour le Portugal a augmenté de 126 % pour atteindre 350 millions d’euros en 2016 : une remise en cause de plus en plus pressante

Le coût du statut RNH pour le Portugal a augmenté de 126 % pour atteindre 350 millions d’euros en 2016 : une remise en cause de plus en plus pressante

Le statut de résident non-habituel au Portugal attire de plus en plus de personnes désirant bénéficier d’exonération partielle voire totale d’impôt IRS. Rien que sur l’année 2016 ce sont au total 10.600 expatriés (travailleurs et retraités) toute nationalité confondue qui sont parti vivre au Portugal et bénéficier du statut RNH. Cependant l’exonération fiscale a bien sûr un coût direct pour les finances du Portugal et l’IRS vient de publier des données chiffrées. Quel est le coût du statut de résident non-habituel pour le Portugal ? Cela va-t-il entrainer la remise en cause du statut RNH ? Lisbob, l’assistant des expatriés au Portugal vous dit tout sur cette étude de l’IRS sur le coût du statut résident non-habituel pour le Portugal.

Congés payés au Portugal : Droits et devoirs des entreprises et des salariés

Congés payés au Portugal : Droits et devoirs des entreprises et des salariés

En tant qu’expatrié vivant et travaillant au Portugal la question des vacances et de la prise de congés payés s’est sûrement déjà présenté à vous. Le Portugal propose un minimum de 22 jours de congés payés par an aux employés du secteur privé. Cependant beaucoup sont ceux qui ne connaissent pas ou peu les droits et devoirs des employés et des entreprises concernant la prise de vacances au Portugal et il existe parfois des abus. Quels sont les droits et devoirs des employés concernant la prise congés payés au Portugal ? À quelles règles l’employeur doit-il se référer ? Que faire en cas d’absence d’accord ? Lisbob, l’assistant des expatriés au Portugal vous dit tout sur les règles, droits et devoirs concernant les congés payés au Portugal.

Tout ce que vous devez savoir sur l’allocation déjeuner au Portugal, côté employé et côté entreprise

Tout ce que vous devez savoir sur l’allocation déjeuner au Portugal, côté employé et côté entreprise

Si vous partez vivre travailler au Portugal alors le calcul de votre salaire net sera un sujet important. Au Portugal il est commun de recevoir une allocation repas appelée subsídio de refeição ou bien de alimentação. C’est une allocation destinée à faciliter les frais liés au déjeuner. Ce montant est reçu soit directement dans le salaire soit sur une carte que l’on peut utiliser pour déjeuner et qui donne droit à certaines déductions fiscales. Ticket restaurant, chèque déjeuner, ticket repas, ces cartes peuvent offrir certains avantages. Quelles sont les points à connaître concernant le subsidio de refeição ? Comment fonctionne l’allocation déjeuner au Portugal ? Lisbob, l’assistant des expats au Portugal vous dit tout sur les tickets restaurant et allocation repas au Portugal.

Semaine de 35 heures au Portugal : Le Parti Communiste Portugais demande une réduction du temps de travail et garantit 440 000 nouveaux emplois

Semaine de 35 heures au Portugal : Le Parti Communiste Portugais demande une réduction du temps de travail et garantit 440 000 nouveaux emplois

C’est une proposition qui divise. Rita Rato, membre du Parti Communiste Portugais, a confirmé ce dimanche l’intention de proposer la réduction du temps de travail hebdomadaire à 35 heures pour les travailleurs, tant du secteur public que privé. Cette mesure pourra mener, selon elle, à la création de 440 000 nouveaux emplois. Actuellement le temps de travail légal est de 40 heures au Portugal. Quels sont les détails de la proposition de réduction du temps de travail du PCP ? Quelles sont les chances de voir la semaine de 35 heures instaurée au Portugal ? Bob, l’assistant des expatriés au Portugal vous dit tout sur la semaine de travail de 35 heures.


Comment est-on indemnisé pendant un arrêt de travail pour maladie au Portugal ?

Comment est-on indemnisé pendant un arrêt de travail pour maladie au Portugal ?

Quand on vit et travaille au Portugal arrive parfois de tomber malade et de se retrouver dans l’incapacité d’aller travailler. Rhume, grippe, blessure ou flemingite aigue, les raisons sont nombreuses pour ne pas se rendre au travail. L'incapacité de travailler pour une raison autre qu'un accident du travail ou une maladie professionnelle peut ouvrir droit à une indemnité de maladie. Les travailleurs salariés et les travailleurs indépendants sont obligatoirement couverts via les assurances souscrites par leur employeur. Les règles sont parfois floues et il n’est pas simple de savoir si on est bénéficiaire ou non d’indemnités d’arrêt maladie, également de calculer le montant ainsi que la durée. Comment savoir si on a droit á des indemnités maladie au Portugal ? Comment connaître le montant et la durée du versement ? Lisbob, l’assistant des expatriés au Portugal vous dit tout.


Les assurances obligatoires et facultatives en tant que freelance au Portugal

Les assurances obligatoires et facultatives en tant que freelance au Portugal

Vous avez pris la décision de venir vivre et travailler en tant que freelance au Portugal ? En tant qu’auto-entrepreneur il y a certaines obligations que vous devez respecter en matière d’assurance. En effet en tant que digital nomad au Portugal il est essentiel de respecter la législation en matière d’assurances. Chaque travailleur indépendant doit se renseigner et prendre les assurances nécessaires à son activité. Le sujet peut paraître nébuleux quand on ne connait pas la langue et la législation portugaise mais il est important de connaître vos obligations en tant que freelance au Portugal. Quelles sont les assurances obligatoires en tant que travailleur indépendant au Portugal ? Dois-je prendre une multirisque professionnelle pour mon activité d’auto-entrepreneur ? Comme il vaut mieux prévenir que guérir, Lisbob, l’assistant de expats au Portugal vous dit tout sur les assurances obligatoires et facultatives en tant que freelance au Portugal.

Freelance : 4 déclarations obligatoires en tant qu’auto-entrepreneur au Portugal

Freelance : 4 déclarations obligatoires en tant qu’auto-entrepreneur au Portugal

Vivre au Portugal et travailler en tant que freelance est alléchant : 300 jours de soleil par an, un environnement propice à l’inspiration et une législation simplifiée pour les auto-entrepreneurs comme le recibo verde. Il existe néanmoins des déclarations obligatoires si vous travaillez en tant que freelance au Portugal. En effet, tout travailleur indépendant au Portugal a certaines obligations à respecter et des déclarations à transmettre aux autorités compétentes, que ce soit en matière de taxe, de TVA ou de revenus. être digital nomad au Portugal implique une certaine rigueur en ce qui concerne les démarches administratives et déclarations obligatoires. Quelles sont les obligations en tant qu’auto-entrepreneur ? Comment effectuer les déclarations nécessaires quand on est freelance au Portugal ? Lisbob, l’Assistant des Expats à Lisbonne et au Portugal vous dit tout sur les 4 déclarations obligatoires en tant que travailleur indépendant au Portugal.

Ai-je droit aux allocations chômage au Portugal ?

Ai-je droit aux allocations chômage au Portugal ?

Le Portugal est un des meilleurs pays pour y vivre et travailler. Cependant il peut arriver que votre relation professionnelle avec votre employeur ou bien vos clients se termine. Si vous perdez votre emploi ou que vous cessez votre activité d'auto-entrepreneur, il faut remplir plusieurs conditions pour bénéficier des allocations chômage au Portugal. Jusqu'à présent il était compliqué pour un non-lusophone de connaître ses droits aux allocations chômage au Portugal. Grâce à Lisbob, l'Assistant Personnel des Expats à Lisbonne et au Portugal cette période est révolue. Quelles sont les conditions pour bénéficier du subsidio de desemprego ? Ai-je droit aux allocations chômage au Portugal ? Lisbob aide à mieux vivre et travailler au Portugal et vous dit tout sur les droits et devoirs concernant les allocations chômage quand on travaille au Portugal.