Augmentation du SMIC au Portugal en 2019 : 600 € brut par mois par manque d’accord sur le salaire minimum

Le ministre du Travail a déclaré ce lundi 10 décembre que le gouvernement portugais "avait tenu son programme" en augmentant le salaire minimum à 600 euros par mois en 2019, en justifiant qu'il n'allait pas plus loin en raison d'un manque de consensus entre les syndicats et les employeurs. Contrairement à ce que le gouvernement avait annoncé il y a quelques temps, il n’y aura donc pas de surprise concernant l’augmentation du smic au Portugal. Celui-ci atteindra le montant brut mensuel de 600 €. Les fonctionnaires voient eux leur salaire augmenter à 635 €, première augmentation depuis le gel des salaires imposé en 2009. Pourquoi le salaire minimum n’a-t-il pas plus augmenté ? Quelles sont les décisions qui ont été prises concernant le smic portugais ? Bob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous dit tout sur le salaire minimum au Portugal en 2019.

L’augmentation du salaire minimum est bien en. deçà de ce qu’annonçait le gouvernement portugais.

L’augmentation du salaire minimum est bien en. deçà de ce qu’annonçait le gouvernement portugais.

 

Une augmentation à minima faute de consensus

 

Selon Vieira da Silva, ministre du travail « Il n'y avait pas de consensus pour une hausse plus élevée et, en l'absence d’accord et sachant que le gouvernement valorise également la prévisibilité pour tous les agents économiques, la décision a été prise d'être fidèle à son programme ». À la fin du dialogue social, qui a conclu le débat sur le salaire minimum, le gouvernement s’est en effet limité à une hausse minime du smic portugais, soit 600 € brut par mois, conformément à son engagement de campagne mais au contraire de ce qu’il avait annoncé plus tôt cette année. Les centrales syndicales avaient réclamé des augmentations plus élevées que le programme gouvernemental - UGT 615 euros et CGTP 650 euros -, mais les syndicats patronaux ont soutenu que la mise à jour du smic portugais ne devrait pas dépasser 600 euros.

 

Selon le gouvernement, "l'engagement du gouvernement a été rempli", l'augmentation du salaire minimum étant "la plus importante ou la plus significative d'une assemblée législative", soit 14% en termes réels. La proposition présentée lors du dialogue social par le ministre du Travail, de la Solidarité et de la Sécurité sociale a coïncidé avec les réunions au ministère des Finances avec les syndicats de l'administration publique, dans lesquelles une proposition a été présentée d'augmenter le salaire minimum dans la fonction publique à 635 euros.

 

Interrogé sur la différence de 35 euros entre le salaire minimum dans le secteur privé et dans celui des fonctionnaires, Vieira da Silva a affirmé qu'il était nécessaire de "distinguer les situations".

35 euros de différences entre le secteur privé et publique

35 euros de différences entre le secteur privé et publique

 

Le SMIC portugais dans la fonction publique porté à 635 euros, première augmentation en 9 ans

 

Dans le cas de la fonction publique, il s'agit de "relations entre un employeur et ses employés", alors que "le salaire minimum est une règle d'application générale" qui peut être négociée dans le cadre de négociations collectives, a-t-il déclaré.

 

"De nombreux secteurs du secteur privé ont un salaire minimum fixe supérieur au salaire minimum", a déclaré le responsable, soulignant que les derniers chiffres montrent que 51% des négociations collectives de branche ont défini des valeurs plus élevées pour le smic. En outre, "le cadre juridique de l'Etat facilite la fixation de cette valeur", a-t-il ajouté.

 

"D'autre part, nous devons garder à l'esprit que les travailleurs de l'administration publique n'ont pas eu pendant toutes ces années de crise ni une mise à jour des salaires ni même bénéficié de la reprise dont bénéficiaient d'autres employés de l'administration, avec la fin des réductions de salaire instaurées par le précédent gouvernement ".

 

Les fonctionnaires dont le salaire est supérieur à 1 500 euros ont subi des baisses de salaire entre 2011 et la fin de 2014, qui ont commencé à être progressivement remplacées après 2015. Les dernières augmentations de salaire dans la fonction publique ont été appliquées en 2009.

 

Le secrétaire général de la CGTP, Arménio Carlos, a défendu que le gouvernement applique "le principe de l'universalité" et avance avec la même valeur pour le salaire minimum dans le privé que dans la fonction publique. Arménio Carlos a également déclaré qu'il était "surpris" par "l'alliance entre la Confédération des entreprises du Portugal (CIP) et le gouvernement" "de fixer le salaire minimum à 600 euros d'ici 2019.




Découvrez la bibliothèque de Lisbob : des guides dédiés à votre expatriation !


bob-expats-portugal-vivre-lisbonne.png

Bob est l’assistant des expatriés au Portugal : découvrez comment il peut vous aider !