immatriculer voiture

Le fisc portugais condamné à rendre une partie de l’ISV pour une voiture importée

Le fisc portugais condamné à rendre une partie de l’ISV pour une voiture importée

L’administration fiscale et douanière du Portugal (AT) vient d’être condamnée à restituer une partie de l’ISV, la taxe d’importation sur les véhicules, à un contribuable qui avait importé une voiture en provenance d’Allemagne. En effet selon la décision du tribunal, le calcul de la taxe ne tient pas compte de la dépréciation du véhicule et serait donc discriminatoire et illégale. Cet impôt très critiqué peut parfois atteindre des sommes folles, bien supérieures au montant du véhicule. De plus, Bruxelles a déjà mis à l’amende le Portugal pour cette taxe qui ne remplit pas les critères européens de libre circulation des biens et des personnes. Lisbob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous dit tout sur cette décision du tribunal qui marque peut-être la fin de la taxe ISV sous sa forme actuelle.

5 erreurs à ne pas faire lors de l’immatriculation de sa voiture au Portugal

5 erreurs à ne pas faire lors de l’immatriculation de sa voiture au Portugal

Pour la plupart des personnes qui choisissent de déménager au Portugall’immatriculation de son véhicule fait souvent partie des démarches à prendre en compte. Seulement voilà, comme souvent lors d’une expatriation, les choses ne sont pas si simples ! En effet, si vous avez tout à fait le droit de vous expatrier au Portugal au volant de votre véhicule préféré, vous avez aussi un certain nombre d’obligations à respecter lorsque vous immatriculez votre voiture. Afin d’importer votre véhicule au Portugal il est nécessaire de ne pas commettre des erreurs qui peuvent s’avérer fatales. Quelles sont les 5 erreurs à ne pas faire lors de l’immatriculation de sa voiture au Portugal ? Quels sont les pièges à éviter pour importer un véhicule ? Lisbob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous dévoile les 5 erreurs à ne surtout pas commettre quand vous immatriculez votre véhicule au Portugal. 

Comment calculer la taxe ISV Imposto Sobre Veiculos pour immatriculer sa voiture au Portugal ?

Comment calculer la taxe ISV Imposto Sobre Veiculos pour immatriculer sa voiture au Portugal ?

Si vous avez pris la décision de partir vivre au Portugal alors la question de l’immatriculation de votre voiture française s’est sûrement posée. Le Portugal applique une taxe ISV (Imposto Sobre Veiculos) pour les nouvelles immatriculations sur son territoire et qui concerne donc les expatriés qui décident d’immatriculer leur véhicule au Portugal. Même s’il est possible de bénéficier d’une exemption du paiement de la taxe sous certaines conditions, il arrive parfois que le règlement de celle-ci soit inévitable. Le montant de l’ISV si vous décidez d’immatriculer votre voiture au Portugal se calcule selon plusieurs critères. Quels sont-ils ? Comment calculer la taxe ISV Imposto Sobre Veiculos pour immatriculer sa voiture au Portugal ? Lisbob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous dit tout sur le calcul de l’impôt ISV pour l’immatriculation de votre voiture.

Immatriculation : comment et pourquoi immatriculer sa voiture au Portugal ?

Immatriculation : comment et pourquoi immatriculer sa voiture au Portugal ?

Immatriculer sa voiture quand on décide de partir vivre au Portugal peut parfois se transformer en prise de tête et perte de temps quand on ne s'y prépare pas de manière correcte. En effet afin d'importer votre véhicule français au Portugal il vous faudra suivre certaines démarches et fournir une liste de documents assez conséquente. En effet la question revient régulièrement sur les forums et sites d'entraide et les réponses sont parfois floues et souvent différentes sur comment et aussi pourquoi immatriculer sa voiture au Portugal. Est-ce obligatoire de changer ses plaques étrangères pour des plaques portugaises ? Que risque-t-on si on ne fait pas immatriculer son véhicule au Portugal ? Combien ça coûte d'importer sa voiture ? Lisbob, l'assistant des expatriés au Portugal vous dit tout sur cette démarche d'immatriculation qui peut parfois se transformer en véritable labyrinthe administratif.