5 erreurs à ne pas faire lors de l’immatriculation de sa voiture au Portugal

Pour la plupart des personnes qui choisissent de déménager au Portugall’immatriculation de son véhicule fait souvent partie des démarches à prendre en compte. Seulement voilà, comme souvent lors d’une expatriation, les choses ne sont pas si simples ! En effet, si vous avez tout à fait le droit de vous expatrier au Portugal au volant de votre véhicule préféré, vous avez aussi un certain nombre d’obligations à respecter lorsque vous immatriculez votre voiture. Afin d’importer votre véhicule au Portugal il est nécessaire de ne pas commettre des erreurs qui peuvent s’avérer fatales. Quelles sont les 5 erreurs à ne pas faire lors de l’immatriculation de sa voiture au Portugal ? Quels sont les pièges à éviter pour importer un véhicule ? Bob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous dévoile les 5 erreurs à ne surtout pas commettre quand vous immatriculez votre véhicule au Portugal. 

 

Ne pas se renseigner sur l’exemption de taxe ISV

La taxe ISV (Imposto Sobre Veículos) s’applique à l’immatriculation de voiture étrangère au Portugal et est calculée par les douanes portugaises selon plusieurs critères. Pollution, ancienneté, type de carburant, émissions de CO2, son calcul est compliqué et son montant peut aussi augmenter très rapidement (jusqu’à 40 000 € !) et constituer une très mauvaise surprise. 

Pensez donc à bien vérifier le montant de cette taxe avant d’importer votre véhicule. Bonne nouvelle, vous pouvez, dans certains cas, demander une exemption de cette taxe ISV pour immatriculer votre voiture. En effet le Portugal permet sous certaines conditions d’en être exempté et de pouvoir rouler avec sa voiture sur les routes portugaises. Pour savoir si vous êtes éligible et faire votre demande d'exemption de taxe dans les temps, n’hésitez pas à utiliser notre simulateur de taxes ISV. C’est facile, rapide et gratuit. Bob est là pour vous faciliter la vie ! 

 

Ne pas nettoyer le numéro de votre moteur

Oui, cela peut paraître surprenant, mais un moteur sale peut ne faire échouer le contrôle technique. En effet lors de l’immatriculation de votre voiture au Portugal l’une des premières étapes sera le contrôle technique. Celui-ci, en plus de vérifier la sécurité et fonctionnalité de votre voiture, contrôle également la véracité du véhicule présenté. Pour faire simple les centres d’inspection technique doivent s’assurer que la voiture que vous présentez (ainsi que le moteur et châssis) est bien celle inscrite sur le Certificat de Conformité

Au Portugal les inspecteurs des centres de contrôle technique ont interdiction de toucher au moteur, et ce, même si la crasse empêche de voir le numéro du moteur. De ce fait si c’est le cas sur votre voiture et que le numéro du moteur n’est pas visible le contrôle technique n’est tout simplement pas validé (ce qui a pour but d’éviter au maximum le trafic de moteurs) et l’immatriculation de votre voiture retardée. Alors faites bien attention à passer un petit coup d’éponge avant le rendez-vous fatidique, et tout devrait bien se passer !

 

Ne pas demander le Certificat de conformité de votre voiture

L’immatriculation de sa voiture au Portugal commence bien avant de s’expatrier. En effet l’une des premières étapes lorsque vous immatriculez votre véhicule est de passer le contrôle technique. Cependant afin de le passer il vous faut absolument le Certificat de Conformité Européen COC. L’erreur que beaucoup d’expatriés commettent est d’en faire la demande une fois avoir déménager au Portugal. Délivré directement par le constructeur ou le concessionnaire selon votre cas, ce document original est remis à tout acheteur de véhicules en Europe, mais les délais pour les recevoir sont de 5 à 6 semaines : autant de temps de perdu sur le délai pour immatriculer votre voiture. 

coc_vw_01.jpg

Si vous déménagez sans avoir en votre possession le certificat de conformité de votre véhicule vous allez perdre un temps précieux et compliquer votre installation. Le risque principal ? Dépasser le délai légal pour votre immatriculation qui doit obligatoirement se faire dans les 12 mois après votre arrivée. Aussi en le demandant avant de partir au Portugal vous gagnerez du temps et pourrez ainsi lancer les démarches d’immatriculation plus rapidement et sereinement. Attention aussi les sites plus que suspicieux sont légion sur internet. Il vous suffit de rechercher sur Google "Certificat de Conformité Européen" et voir le nombre de site douteux apparaissant dans les résultats.

Si vous le souhaitez, Bob peut commander et vous envoyer dans votre boîte aux lettre votre Certificat de Conformité Européen. Pour cela c'est très simple il vous suffit de cliquer ci-dessous :

bob-expats-portugal-vivre-lisbonne.png

Penser que vous avez 12 mois pour immatriculer votre véhicule au Portugal

C’est souvent le résultat d’une mauvaise compréhension globale de la situation. Car oui, la loi portugaise indique bien un délai de 12 mois pour l’immatriculation de votre véhicule (depuis le 1er janvier 2018) à compter du moment où vous emménagez au Portugal. Cependant, les assurances françaises elles, couvrent votre véhicule uniquement pour une période de 3 mois en dehors du territoire national. Et ça, la police portugaise le sait bien ! Elle n’hésite donc pas à verbaliser les contrevenants qui se retrouvent à rouler sans assurance sans forcément en avoir conscience car pensant être encore dans les délais pour immatriculer leur voiture

Aussi il vous faudra montrer des preuves de sortie de territoire si vous souhaitez montrer votre bonne foi quant à la période de prise en charge d’assurance. Un conseil n’essayer pas de mentir : si vous avez passé la frontière à travers les portiques automatiques votre voiture est déjà « connue » de la police portugaise et ils pourront retrouver facilement les dates de vos passages (et de votre voiture) aux frontières portugaises. Pire, en cas d’accident responsable les condamnations sont généralement lourdes et peuvent même mener à de la prison ! Le plus tôt vous ferez immatriculer votre voiture au Portugal, le plus tôt vous pourrez souscrire à une assurance portugaise et donc roulez serein.

            

Ne pas faire appel à Bob pour immatriculer sa voiture !

Pour toutes ces démarches administratives longues et compliquées, qui nécessitent beaucoup du temps, des connaissances juridiques et une certaine pratique de l’administration portugaise, Bob est tout simplement votre meilleur allié ! Nous le savons pour l’avoir vécu, une expatriation n’est pas de tout repos et les erreurs sont (très) faciles à commettre, surtout lors de l’immatriculation d’une voiture au Portugal. Grâce à l’expertise de Bob et de son équipe de choc, vous êtes certains de rendre des dossiers complets, de respecter les délais légaux et de pouvoir vous concentrer sur les aspects essentiels de votre expatriation. Alors contactez-nous, Bob s’occupe de tout !  Pour immatriculer votre véhicule il vous suffit de cliquer ici.


Découvrez la bibliothèque de Bob : des guides dédiés à l'expatriation.

 S'expatrier est un plaisir avec Bob

S'expatrier est un plaisir avec Bob


Bob est l'assistant des expatriés au Portugal. Découvrez comment il peut vous aider.