Politique

Fin du statut RNH au Portugal au 1er janvier 2019 : Le Bloco de Esquerda va en faire la proposition

Fin du statut RNH au Portugal au 1er janvier 2019 : Le Bloco de Esquerda va en faire la proposition

Le Bloco de Esquerda, parti politique portugais, a décidé de proposer la fin du régime fiscal de résident non-habituel (RNH) et ce à partir du 1er janvier 2019, indique le journal "Público" ce lundi. Ce régime fiscal de résident non-habituel permet à certains citoyens étrangers résidant dans le pays de payer un taux d'IRS de 20%, quel que soit le revenu qu'ils reçoivent ou même 0% pour certains retraités qui reçoivent des pensions du privé. Quelle est la proposition du Bloco de Esquerda sur le statut RNH ? Quels seraient les impacts pour les expatriés bénéficiant déjà du statut RNH ? Bob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous dit tout sur la proposition du Bloco de Esquerda pour le budget de l’État portugais 2019 concernant le statut RNH.

Le Gouvernement portugais lance un cartão de cidadão pour les expatriés vivant au Portugal dans le cadre du Simplex + 2018

Le Gouvernement portugais lance un cartão de cidadão pour les expatriés vivant au Portugal dans le cadre du Simplex + 2018

Le gouvernement portugais va lancer, dans le cadre du Simplex + 2018, une nouvelle «carte de citoyen» (cartão de cidadão) pour les étrangers résidant au Portugal, qui regroupera l'identification fiscale, la sécurité sociale et le système national de santé. Une petite révolution se prépare pour les expatriés vivant au Portugal. Jusqu’à présent en tant qu’étranger il était nécessaire de se présenter aux différentes administrations (Finanças, Segurança social et SNS) afin de se faire enregistrer, les services ne communiquant pas entre eux. Ce sera désormais chose révolue puisque les expatriés pourront désormais demander un cartão de cidadão spécialement dédié aux étrangers vivant au Portugal. Quelles sont les caractéristiques de cette carte de citoyenneté pour étrangers ? Où sera-t’il possible de la faire émettre ? Bob, l’asssistant des expatriés au Portugal vous dit tout sur le nouveau cartão de cidadão pour expatriés vivant au Portugal.

La Commission Parlementaire portugaise sur la santé approuve l’usage du cannabis à des fins thérapeutiques

La Commission Parlementaire portugaise sur la santé approuve l’usage du cannabis à des fins thérapeutiques

La commission parlementaire sur la santé du Portugal a approuvé mercredi l'utilisation du cannabis à des fins thérapeutiques. En effet le texte commun du Bloco des Esquerda (BE) et du parti Pessoas-Animais-Natureza (PAN) a été approuvé avec l'abstention remarquée du PCP et du CDS mais aussi du vote en faveur de la part des autres groupes restants. La proposition de loi a été élaborée lors des débats des commissions parlementaires spécialisées par le groupe de travail constitué à l’occasion pour analyser la réglementation du cannabis médical. À ce texte s'ajoutent quelques modifications présentées par le PCP et le PSD qui feront que l'armée contribuera à l'usage du cannabis à des fins thérapeutiques. Bob, l'assistant des expatriés au Portugal, vous dit tout sur l'approbation du cannabis à usage médical.

Le retour des émigrés au Portugal sera la priorité du prochain budget de l’État portugais

Le retour des émigrés au Portugal sera la priorité du prochain budget de l’État portugais

Le Secrétaire Général du PS et Premier ministre portugais António Costa veut promouvoir le retour au pays de ceux qui sont partis pendant les années de crise. En effet ce dernier a profité du meeting de clôture du 22ème Congrès national du PS à Batalha pour affirmer que le budget de l'État de 2019 aura comme priorité le soutien au retour des Portugais qui ont émigré en période de crise économique et financière entre 2010 et 2015. L'expatriation au Portugal cela va dans les deux sens, et la fuite des cerveaux ainsi que la crise démographique qui se présente forcent les politiques portugais à agir. Bob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous dit tout sur ce discours très relayé parmi les portugais émigrés à l’étranger, y voyant comme un potentiel signe de retour au pays.