La Commission Parlementaire portugaise sur la santé approuve l’usage du cannabis à des fins thérapeutiques

La commission parlementaire sur la santé du Portugal a approuvé mercredi l'utilisation du cannabis à des fins thérapeutiques. En effet le texte commun du Bloco des Esquerda (BE) et du parti Pessoas-Animais-Natureza (PAN) a été approuvé avec l'abstention remarquée du PCP et du CDS mais aussi du vote en faveur de la part des autres groupes restants. La proposition de loi a été élaborée lors des débats des commissions parlementaires spécialisées par le groupe de travail constitué à l’occasion pour analyser la réglementation du cannabis médical. À ce texte s'ajoutent quelques modifications présentées par le PCP et le PSD qui feront que l'armée contribuera à l'usage du cannabis à des fins thérapeutiques. Bob, l'assistant des expatriés au Portugal, vous dit tout sur l'approbation du cannabis à usage médical.

cannabis-legalisation-usage-therapeutique-medical-portugal.jpeg

 

L’armée portugaise productrice de cannabis ?

Dans les modifications proposées dans le texte sur l’usage du cannabis à des fins thérapeutiques au Portugal, une d’entre elle peut paraître surprenante. L’armée portugaise pourra produire du cannabis. En effet, à la suggestion du Parti Communiste Portugais, le Laboratoire Militaire (laboratoire officiel de l’armée portugaise) sera en mesure de «contribuer à la production de médicaments et de préparations» à base de cannabis. La mesure a été approuvée à l'unanimité. Toujours sur proposition du PCP, Infarmed (base de donnée nationale portugaise des médicaments) déterminera par la suite «quelles solutions à base de cannabis peuvent être utilisées à des fins thérapeutiques et médicinales» et celles qui ne le seront pas.

 

Une législation encore loin de la légalisation du cannabis

Contrairement à un mythe qui se repend de plus en plus en Europe, les drogues ne sont pas légales au Portugal. Et la nouvelle loi ne changera pas grand-chose. Du côté du PSD, le cannabis médicinal ne pourra être prescrit que lorsque «les traitements conventionnels avec des médicaments autorisés ne produisent pas les effets attendus ou ne provoquent pas d'effets significatifs». Les sociaux-démocrates ont également été en mesure d'inclure dans le projet commun du Bloco de Esquerda et PAN, un amendement précisant que la loi couvrira «les substances et préparations de cannabis à usage médicinal», telles que le pétrole, le CBD ou le THC. Il ne sera donc pas encore possible d’acheter du cannabis aussi librement et facilement que dans d’autres pays. 

Le texte approuvé par le comité de la santé se rend maintenant en séance plénière du Parlement portugais pour un vote final, qui devrait avoir lieu la semaine prochaine.

Informations tirées du site jn.pt


bob-expats-portugal-lisbonne-vivre.png

Bob est l'assistant de expatriés au Portugal.

Découvrez comment il peut vous aider !