statut RNH

Fin du statut RNH pour les retraités Suédois au Portugal

Fin du statut RNH pour les retraités Suédois au Portugal

Les retraités suédois auront une raison de moins de venir passer leur retraite au Portugal. En effet, après de longs mois de tractations et de déclarations contradictoires des deux parties, la Suède et le Portugal ont signé une nouvelle convention fiscale qui affecte particulièrement les bénéficiaires du statut RNH, résident non-habituel. La Suède retrouvera le droit de taxer les pensions privées des retraités Suédois résidant au Portugal, à la suite de la signature d'un protocole à la convention fiscale visant à éliminer la double imposition par les deux pays. Cette nouvelle convention signe tout simplement l’arrêt de mort de l’exonération fiscale dont bénéficient les retraités Suédois au Portugal. Lisbob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous dit tout sur la fin du statut RNH pour les retraités Suédois.

L’avantage fiscal accordé aux résidents non-habituels coûte 500 millions par an au Portugal, soit plus que pour les handicapés

L’avantage fiscal accordé aux résidents non-habituels coûte 500 millions par an au Portugal, soit plus que pour les handicapés

Près de 500 millions d'euros. C’est le coût pour le Portugal du régime fiscal des résidents non-habituels en 2017. Plus précisément, 494 millions d'euros, soit une augmentation de 41,3% par rapport à 2016, où la valeur était de 350 millions d'euros. Nous savions déjà que le nombre d'étrangers s’expatriant Portugal avait enregistré une nouvelle hausse en 2017, dépassant les 20.000, mais le coût des avantages fiscaux associés à ce régime étaient encore inconnus. Avec la publication des statistiques de l'administration fiscale des finanças (AT) il est possible désormais de connaître la "perte" de revenus pour les caisses de l'État. Lisbob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous offre cet article traduit du site Dinheirovivo.pt