Ponte 25 de Abril : Des travaux d'urgence pour des graves fissures connues depuis 3 ans

fissures-travaux-urgence-ponte-25-abril-portugal.jpg

Arquivo Municipal de Lisboa

Des chercheurs du Laboratoire national de génie civil (LNEC) ont averti depuis plusieurs mois le gouvernement de l'extrême urgence et nécessité de travaux structurels sur le Ponte 25 de Abril. Vivre au Portugal c'est aussi emprunter le pont le plus emblématique qui relie les régions de Lisbonne et de Setubal. En effet des documents confidentiels sont parvenus au magazine Visão et indique la gravité des fissures sur le pont le plus emprunté du Portugal. Que dit le rapport sur l'urgence des travaux sur le Ponte 25 de Abril ? Quelle sont les mesures prises pour éviter le pire ? Bob, l'Assistant des Expatriés à Lisbonne et au Portugal vous dit tout.

Un rapport confidentiel alarmant sur des fissures découvertes il y a 3 ans

Un document confidentiel du LNEC, avertissant de l'extrême gravité de l'état de la structure du pont, est révélé dans l'édition du magazine Visão jeudi. Le ministère de la Planification et des Infrastructures a officiellement reconnu la gravité de la situation, écrit le magazine et le document a été envoyé par ce ministère au ministère des Finances, qui a été invité à libérer les fonds nécessaires pour démarrer les travaux.


Le ministère de Mario Centeno n'a pas répondu à la demande de fonds. Les défauts structurels ont été détectés il y a trois ans déjà mais c'est seulement aujourd'hui que le problème devient public, révèle également Visão Le magazine dit que Infraestruturas de Portugal a demandé une intervention pendant au moins deux ans, en raison des graves fissures dans la structure analysée par les techniciens. Depuis lors, la situation du pont le plus utilisé du pays s'est dégradée jusqu'à la récente alerte du LNEC.

 

Un budget d'urgence pour réparer le Ponte 25 de Abril

Les demandes d'éclaircissement de Visão, telles que la question de savoir si l'attribution de 20 millions d'euros était mis en suspens par les Finanças et quand une décision devait être prise, sont restées sans réponse (jusqu'à la clôture de l'émission mardi soir) de la part du ministère Centeno.

Cependant, mercredi après-midi, lorsque le magazine a commencé à être distribué aux abonnés, avant d'atteindre les kiosques jeudi, Infraestruturas de Portugal a annoncé des travaux pour les deux prochaines années avec un budget de 18 millions d'euros .

Les partis politiques portugais réagissent

Dans les premières réactions officielles du parti, transmises par l'édition en ligne de Visão, le député PS André Pinotes Batista a attribué le retard dans la décision de déplacer les travaux sur le pont à la "complexité de ces processus" qui doivent être articulés entre le ministère du Plan et des Infrastructures, Infrastructures du Portugal (IP) et LNEC ". Le député élu de la circonscription de Setúbal indique qu'il est impossible de pouvoir "les débloquer du jour au lendemain" et dit qu '"aucun politicien ne veut avoir une mort dans sa conscience".


Bob est l'Assistant des Expatriés ou de ceux qui souhaitent vivre à Lisbonne et au Portugal.

Inscrivez-vous : c'est gratuit !