Étude scientifique au Portugal : Recherche volontaires pour consommer une bière par jour (et faire avancer la science)

etude-scientifique-volontaire-biere-portugal.jpg

Les chercheurs de CINTESIS - Centre de Recherche en Technologies et Services de Santé de l’Université de Lisbonne - lancent une étude sur les effets de la consommation modérée de bière sur la santé, pour laquelle des volontaires sont recherchés. Oui, de la bière portugaise gratuite pendant 1 mois pour faire avancer la science ! Bob, l’Assistant des Expatriés à Lisbonne et au Portugal, vous dit tout.

Le groupe prévoit en effet d'évaluer l'effet de la consommation de bière dans le microbiote intestinal (flore intestinale) sur des sujets au métabolisme et au profil lipidique de bonne santé. Cette étude est dirigée par le chercheur et spécialiste de la nutrition et du métabolisme de CINTESIS, Conceição Calhau.

 

« L'impact de la consommation d'alcool avec des composés bioactifs (par exemple, les polyphénols) sur la santé est un sujet urgent dans les sciences biomédicales, » a soutenu le chercheur, ajoutant que « participer à cette étude est une occasion rare de contribuer à la connaissance des effets métaboliques de la consommation de bière. "

 

Pour développer l'étude, l'équipe recherche 30 volontaires masculins en bonne santé âgés de 18 à 65 ans qui sont prêts à consommer une bière par jour, avec et sans alcool (5,20% 0,45% et 0% d'alcool) pendant quatre semaines.

« La participation à l’étude n’implique pas de prendre des médicaments. Seule une consommation quotidienne de bière fournie gracieusement par l’équipe est requise, et de préférence au dîner », a expliqué Conceição Calhau, qui est également professeur à NOVA Medical School de l'Universidade Nova de Lisboa, établissement impliqué dans le projet.

 

À propos de la bière, le chercheur a précisé qu'il existe des informations provenant d'études animales ou d'études d'observation.

 

Dans les études d'observation, on a constaté souvent que les conséquences sur la santé de la consommation de bière sont principalement liés au « style de vie », comme l'inactivité physique, le tabagisme et une mauvaise alimentation, « donc difficile de reconnaître les effets de la consommation de la boisson en l'absence de ce mode de vie moins sain ", at-il expliqué.

 

Selon le professeur, c'est l'absence de preuves scientifiques qui rend cette étude nécessaire, arguant en outre que la pratique devrait être basée sur des preuves scientifiques et que seules des études contrôlées peuvent ajouter des connaissances.

Au cours de l'étude, les participants seront évalués par un professionnel de la santé du début et à la fin, par des analyses de sang, de selles et d'urine. Elle seront pratiquées par l'équipe de chercheurs, a déclaré Conceição Calhau.

 

Les valeurs analysées seront évaluées  et comparées avant et après la consommation de la bière, obtenant ainsi des données qui seront étudiées sur l'effet de l'ingestion de cette boisson.

 

Dans une première phase, l'étude se tiendra à Lisbonne, dans les locaux de NOVA Medical School, et une deuxième phase de l’étude, qui se tiendra à Porto, sera ouverte. Pour vous inscrire vous pouvez contacter directement le laboratoire CINTESIS qui se chargera de choisir les candidats.


bob-assistant-expats.jpg

Bob est l'Assistant des Expatriés à Lisbonne et au Portugal.

Inscrivez-vous : c'est gratuit !