Le retour des émigrés au Portugal sera la priorité du prochain budget de l’État portugais

Le Secrétaire Général du PS et Premier ministre portugais António Costa veut promouvoir le retour au pays de ceux qui sont partis pendant les années de crise. En effet ce dernier a profité du meeting de clôture du 22ème Congrès national du PS à Batalha pour affirmer que le budget de l'État de 2019 aura comme priorité le soutien au retour des Portugais qui ont émigré en période de crise économique et financière entre 2010 et 2015. L'expatriation au Portugal cela va dans les deux sens, et la fuite des cerveaux ainsi que la crise démographique qui se présente forcent les politiques portugais à agir. Bob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous dit tout sur ce discours très relayé parmi les portugais émigrés à l’étranger, y voyant comme un potentiel signe de retour au pays.

retour-au-pays-portugal-emigration-emigre-france-lisbonne

 

Une vague d’émigration qui a durement touché le Portugal

Cette annonce très politique a été faite par António Costa dans le discours de clôture du 22ème Congrès national du PS, à Batalha, dans le district de Leiria, avec le ministre des Finances Mário Centeno assis au premier rang à l'écoute de cette intervention.

« Entre 2010 et 2015, nous avons eu un flux d'émigration comme nous ne l'avions pas connu depuis les années 60 et nous devons créer des conditions uniques et extraordinaires pour ceux qui sont partis et qui ont l'intention de retourner au Portugal pour retourner au pays. Ici, je tiens à le dire clairement : Pour le PS, l'une des principales priorités du budget de l'État portugais pour 2019 sera l'adoption d'un programme qui encouragera le retour des jeunes qui ont quitté leur pays, alors qu’ils ne le souhaitaient pas. Ils doivent être libres de pouvoir retourner vivre parmi nous, chez eux », a-t-il déclaré, recevant une longue ovation du parterre de délégués socialistes.

António Costa a consacré une grande partie de son discours de clôture aux politiques qu'il entend adopter à long terme pour l'insertion des générations entre 20 et 30 ans sur le marché du travail.

retour-au-pays-portugal-emigration-emigre

 

"Emploi, emploi, emploi" : la nouvelle troïka portugaise ?

Dans le discours de clôture du Congrès socialiste, en plus de l'éducation, António Costa a également parlé des questions de travail : « Je n'ai pas oublié l'objectif principal de notre politique économique : l'emploi, l'emploi, l'emploi », ajoute-t-il, « en deux ans et demi, le Portugal a généré plus de 300 000 emplois nets. Nous devons limiter les conditions de travail à durée déterminée » a ajouté Costa, annonçant des mesures qui sont en cours de négociation et de passer à un autre sujet qui réjouit le public. « Être un candidat pour un premier emploi ne veut pas dire être candidat à la précarité ».

 

Concernant les salaires, António Costa a déclaré que « nous devons converger vers l'Union européenne en termes de salaires », mais « cela ne peut pas arriver demain. Nous devons regarder le défi démographique de notre pays, créer des conditions pour que ces générations s'installent au Portugal », a-t-il ajouté, en défendant un accord important pour la consultation sociale visant à « concilier la vie familiale et professionnelle ».

retour-au-pays-portugal-emigration-emigre-france

 

Informations tirées du site tvi24.iol.pt

 Le guide ultime si vous partez travailler au Portugal

Le guide ultime si vous partez travailler au Portugal


bob-expats-portugal-lisbonne-vivre.png

Bob est l'assistant des expatriés au Portugal.

Découvrez comment il peut vous aider !