Visite guidée d'une légende urbaine lisboète : les restaurants chinois clandestins de Lisbonn

C’est un secret que l’on s’échange entre connaissances, que l’on partage seulement avec les intimes. Parfois même on se demande s’ils existent vraiment. Leurs adresses ne sont jamais vraiment prononcées et pour les décrire souvent l’environnement urbain est utilisé. Un immeuble blanc, une sonnette avec des signes chinois, un lampion rouge : nombreux sont les « signes distinctifs » qui permettent de reconnaître ses lieux que seuls les initiés connaissent. Ils sont loin d’être les plus propres de la capitale portugaise mais loin d’être les moins bons. Ce sont les restaurants chinois clandestins de Lisbonne. Il y en a une petite dizaine, éparpillés entre Martim Moniz et Intendente, et ils sont devenus au fil des années une légende urbaine et un secret qui se partage entre expats et locaux. Ces cuisines clandestines de nourriture chinoise font pourtant le plein et ne semblent pas être inquiétées par la répression des fraudes lisboète. D’où viennent les restaurants chinois clandestins de Lisbonne ? Où sont-ils situés ? Sont-ils vraiment sales ? Est-ce que la nourriture y est bonne ? Lisbob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous emmène dans une expérience originale et secrète, les restaurants chinois clandestins de Lisbonne.

 

Préparez-vous à une expérience culinaire surprenante

Préparez-vous à une expérience culinaire surprenante

 

Téléchargez Lisbob : la 1ère application pour expats en français

bannière articles.png

 

Difficile de se rendre dans un restaurant chinois clandestin de Lisbonne. Même si certains établissements possède leur propre page TripAdvisor (3,5/5), il faut se mêler aux locaux afin de connaître les vraies adresses. Une fois le bon immeuble trouvé, nous sonnons un peu au hasard, et montons dans une cage d’escaliers qui ressemble plus à un couloir d’un bad trip de Trainspotting plutôt qu’à un 3 étoiles du Michelin. Après un peu d’hésitation et arrivés au deuxième étage (c’est le seul indice que nous vous donnerons), nous frappons à la porte et une personne nous ouvre avec un large sourire. Après s’être assurée que nous ne sommes pas policiers et qu’il y a de la place, elle nous invite enfin à entrer dans l’un des lieux les plus underground et badass de Lisbonne : un restaurant chinois clandestin. 

 

Voici l’entrée d’un des restaurants chinois clandestins de Lisbonne

Voici l’entrée d’un des restaurants chinois clandestins de Lisbonne

 

Ça y est vous l’avez fait, plus facile que d’entrer au Bergain à Berlin. Vous pouvez contemplez les murs, enrichis au fil du temps des œuvres artistiques stylobilés du monde entier.

 

Tant d’art vous laissera bouche bée

Tant d’art vous laissera bouche bée

Le menu est inséré dans une pochette plastique qui a pu sentir sur elle les mains de milliers de jeunes hipsters en manque d’expériences underground. Le graphiste du restaurant est en fait aussi le cuisinier et accessoirement le comptable et ça se voit. Ne cherchez pas à demander la carte en français ni même en anglais. Ce restaurant ne propose pas non plus de photos de ses plats à l’avance et préfère une nouvelle approche basée sur l’I-MA-GI-NA-TION !

 

Menu du restaurant chinois clandestin de Lisbonne

Menu du restaurant chinois clandestin de Lisbonne

Afin de commander ne chercher pas à faire compliqué : indiquez le numéro de l’entrée, plat ou boisson souhaitée et la quantité. Aussi, n’attendez pas que la serveuse vienne prendre votre commande : c’est à vous de l’appeler de lui indiquer que vous êtes fin prêt à déguster de la cuisine sans impôts ! Et s’il y a un plat que vous ne comprenez pas, n’attendez pas non plus une explication claire de la serveuse : vous ne comprendriez rien alors laissez-vous surprendre !

Ne cherchez pas à faire compliquer avec votre commande

Ne cherchez pas à faire compliquer avec votre commande

En attendant d’être servi vous pourrez vous extasier devant cet antre de la culture hipster lisboète, là où d’autres ont perdu des heures voir des jours à tenter de trouver ces restaurants. Ou bien contempler l’architecture particulièrement décrépie qui caractérise ces restaurants chinois clandestins. L’humidité, la moisissure et les craquelures parcellent les murs et fenêtres de ce haut lieu de la gastronomie underground lisboète.

 

Du street art en veux tu en voilà !

Du street art en veux tu en voilà !

Vous souhaitez vous exprimer ? Allez-y c’est permis !

Vous souhaitez vous exprimer ? Allez-y c’est permis !

Mais pas le temps de contempler toutes ces fresques car vos plats arrivent. Ils arrivent d’une cuisine que l’on vous conseille de ne pas visiter, ni avant ni après. Vous risquerez de soit voir votre appétit coupé, soit devoir « rendre » ce que vous aurez déguster sur place.

 

La nourriture est plutôt bonne et en grosse quantité

La nourriture est plutôt bonne et en grosse quantité

Pour autant, il y a bien une raison pour laquelle ces restaurants clandestins cartonnent. La nourriture y est plutôt correcte et servie en bonne quantité. Eh oui, sans TVA et impôts c’est forcément moins cher, et sans normes d’hygiène également. La coutume veut de commander plusieurs plats et de tout partager avec sa table, riz, poulet au curry, gambas grillées ou bien momo. Les plats sont colorés, agréables au palet et il n’est pas rare, lors de sa 1èrevisite, de se voir trop gourmand et d’en laisser dans les assiettes. On vous aura prévenu, les restaurants illégaux chinois lisboètes sont connus pour bien remplir le ventre. 

 

Des bonnes portions pour bien manger

Des bonnes portions pour bien manger

Avant de partir on passe faire un tour aux toilettes, qui font également office de remise, de douche, et d’autres activités que nous ne préférons pas étaler ici.

 

Attention à ne pas uriner dans le sceau de la serpillère

Attention à ne pas uriner dans le sceau de la serpillère

 

Lorsque nous demandons la note pour régler, un simple chiffre indiqué sur la nappe fera office de facture, et il faut bien évidement payer en espèce, toute carte de crédit ou de débit n’étant pas accepté. Comptez à peine 13€ pour 2 personnes. L’important est de sortir de ce restaurant en n’ayant plus faim (et en n’étant pas malade), et en n’ayant pas dépensé beaucoup. Bref, on y mange bien et pas cher, à condition de ne pas être regardant sur les normes d’hygiène presque inexistantes. Il est possible de fumer (pas que des cigarettes), parler fort, chanter, rire, mais surtout passer un bon moment entre amis autour d’une expérience originale. L’avantage d’y aller à plusieurs et qu’en cas d’intoxication alimentaire vous pourrez identifier les plats coupables : pratique !

 

Cette expérience au sein d’un chinois clandestin est un incontournable de tout expat lisboète qui se respecte. Sorte de bizutage culinaire, seuls les plus téméraires oseront franchir les portes de ces lieux de haute gastronomie chinoise qui attirent de plus en plus de monde, et qui deviennent de moins en moins secret…

Découvrez la bibliothèque de Lisbob : des guides dédiés à l’expatriation !

livre expatriation portugal

Lisbob est l’assistant des expatriés au Portugal : découvrez comment il peut vous aider !