3 € de l’heure et première vignette gratuite : découvrez les nouvelles règles de stationnement à Lisbonne

Se garer à Lisbonne va devenir plus cher. La société privée EMEL va créer deux nouvelles zones tarifaires dans la capitale portugaise, plus chères que celles déjà existantes. En effet, après les zones vertes, jaunes et rouges, Lisbonne possèdera également des zones marrons et même des zones noires, dont le stationnement coûtera 3 € de l’heure et sera limité dans le temps. La première vignette de stationnement résident de chaque foyer sera gratuite et les familles nombreuses auront des avantages. Quels sont les changements apportés au stationnement dans la capitale portugaise ? Quelles conséquences pour la création de ces nouvelles zones ? Lisbob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous dit tout sur les nouvelles zones de stationnement.

Se garer dans la capitale portugaise va devenir plus cher

Se garer dans la capitale portugaise va devenir plus cher

La première vignette gratuite

 

Les changements ont été présentés lors d'une conférence de presse du conseiller pour la mobilité, Miguel Gaspar (PS), dans le cadre du nouveau règlement général sur le stationnement public à Lisbonne, qui devrait être soumis à une consultation publique à la fin du mois. 

 

Le nouveau règlement vise avant tout à "améliorer la disponibilité des parkings publics pour les résidents", a déclaré Miguel Gaspar, ajoutant que la première vignette de stationnement (distico verde) de chaque ménage deviendra gratuit et que les citoyens ne demandant qu'une vignette "ne devront plus le régler. Cette dernière mesure bénéficiera à environ 50% des familles.

En revanche "la troisième vignette sera plus chère" dans les zones de Lisbonne où il y a "une pression de stationnement plus grande". Aussi dans les familles nombreuses avec trois enfants ou plus, où le plus jeune a jusqu'à 2 ans, il sera possible de demander une place de parking devant sa maison".

 

Le conseiller explique que l’objectif à terme est qu'il devienne plus coûteux de se garer dans la rue que de se garer dans un parking.

 

bannière articles.png

Les projets de résolution n'ont pas force de loi

 

Le projet de résolution relatif à la PEV préconise, outre l'extension à Loures, la "nécessité d'investir dans les transports en commun collectifs, notamment métropolitains". Le parti PAN affirme également que "l'extension du réseau de métro à d'autres municipalités et zones de la ville, telles que Loures, Sintra et la partie occidentale de la ville de Lisbonne, à savoir Alcântara, Ajuda et Belém, constitue une priorité.

 

Le gouvernement a annoncé en mai 2017 que le Metropolitano de Lisboa disposerait de deux stations supplémentaires - Estrela et Santos - pour un investissement de 210 millions d'euros jusqu'en 2023. De nouvelles stations sont également prévues dans les Amoreiras et à Campo de Ourique, bien que dans ces deux cas sans date d'achèvement prévue.

Des nouvelles zones de stationnement : marron et noire

 

EMEL créera également deux nouveaux tarifs dans la capitale portugaise, qui correspondront aux couleurs marron et noir et coûteront respectivement deux euros et trois euros par heure, avec un maximum de deux heures.

 

Bien que ces zones ne soient pas encore complètement définies, Miguel Gaspar a indiqué qu'elles seraient mises en œuvre dans l'axe central, à savoir l'Avenida Fontes Pereira de Melo et l'Avenida da Liberdade.

 

Actuellement, il existe trois tarifs : 

-      Couleur Verte coûte 80 cents l’heure ;

-      Couleur Jaune coûte 1,20 euro l’heure ;

-      Couleur Rouge 1,60 euro l’heure. 

 

Certaines de ces mesures seront mises en œuvre plus tard cette année et d'autres seulement au premier semestre de l'année prochaine.

 

Ces nouvelles mesures prévoient la création de zones marrons et noires

Ces nouvelles mesures prévoient la création de zones marrons et noires

Des maires d’arrondissement divisés

 

Ana Maria Gaspar, présidente du conseil paroissial d’Avenidas Novas, est satisfaite des changements, car ils répondent à une vieille plainte des habitants de sa paroisse. "Il y a beaucoup de places disponibles et non utilisées dans les parkings souterrains, c’est donc une mesure qui nous semble appropriée ", a-t-elle expliqué. En effet EMEL s'attend à ce que, compte tenu de l'augmentation des prix, ces parking municipaux soient utilisés plus régulièrement par les automobilistes.

 

De son côté, Vasco Morgado, président de la Junta de Santo António, prédit plus de chaos dans la circulation à Lisbonne et pense que les rues autour des zones les plus chères subiront davantage de pression de stationnement « sauvage ».

 

 

"Si aujourd’hui les résidents ne peuvent plus se garer, alors les personnes fuyant les trois ou quatre euros de parking créeront une pression supplémentaire dans les endroits alentours. Avec la très belle excuse de la « pression du stationnement », cela va entraîner un déplacement du trafic de l’Avenida da Liberdade à la rue São José et à l’Escola Politécnica. Ce sera le chaos dans la zone alentour, mais il semble qu’il n’y a que l’axe central qui existe à Lisbonne ", a déclaré Vasco Morgado.

 

"Lisbonne possède une chose, je sais que c'est ennuyeux, qui s'appelle les lisboètes. Il y a encore des gens qui vivent à Lisbonne et ont besoin d'un endroit pour se garer", a déclaré Vasco Morgado.

stationnement Lisbonne

Vers une flambée du prix des places de garages à Lisbonne

 

Autre conséquence de cette nouvelle mesure, les places de parkings privées vont voir également une augmentation de leur valeur, spécialement dans les zones concernées par les nouveaux tarifs.

 

Certains anticipent déjà cette hausse des prix du parking dans la capitale portugaise et n’hésitent pas l’afficher. Il est en effet déjà possible de trouver des places de parking à Avenida da Liberdade pour 350 € par mois.

 

https://www.idealista.pt/imovel/29853686/

Découvrez la bibliothèque de LisBob !


LisBob est l’assistant des expatriés au Portugal : découvrez comment il peut vous aider !