Une taxe d'un euro pour chaque taxi se rendant à l'aéroport ? La Mairie de Lisbonne étudie l'option

La ville de Lisbonne veut faire payer une taxe d’un euro à chaque chauffeur de taxi se rendant à l'aéroport Humberto Delgado afin d’améliorer l’accès à ce dernier mais également le portefeuille de la Mairie, indique le Jornal Economico dans son édition imprimée. Selon le quotidien portugais, la question est en cours de discussion dans le cadre des négociations sur le nouveau règlement d'accès des voitures particulières à l'aéroport de Lisbonne. L'objectif selon la Mairie est d'assurer la durabilité de la gestion des places de taxi dans la capitale portugaise. Le président du syndicat des taxis lisboètes, l'Antral, affirme que "la Mairie de Lisbonne reçoit déjà 600.000 euros par an pour gérer les espaces dédiés aux taxis lisboètes". Cette nouvelle taxe serait bien évidemment répercutée sur les clients qui prendraient un taxi depuis ou vers l’aéroport de Lisbonne. Où en sont les discussions ? Pourquoi instaurer cette nouvelle taxe d’un euro ? Lisbob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous dit tout sur cette nouvelle taxe d’un euro.

Chaque taxi quittant ou se rendant à l’aéroport de Lisbonne pourrait se voir taxé d’un euro

Chaque taxi quittant ou se rendant à l’aéroport de Lisbonne pourrait se voir taxé d’un euro

Le règlement actuel non appliqué

 

Un règlement a été approuvé il y a environ quatre ans par toutes les parties intéressées - de la ville de Lisbonne, l'ANA (gestionnaire d'aéroport appartenant au groupe français Vinci), la police PSP et des associations représentant des chauffeurs de taxi tels qu'Antral ou la Fédération portugaise de taxis - qui n'a jamais été mis en pratique.

 

Pour cette raison, la Marie de Lisbonne dirigée par Fernando Medina souhaitait entamer un nouveau cycle de négociations avec toutes les entités, dans le but de discipliner l’accès des voitures aux zones d’arrivée et de départ de l’aéroport de Lisbonne. Une source officielle de la ville de Lisbonne a confirmé au Jornal Economico qu'il "y aura une phase de discussion publique".

Autant de taxis et autant de potentiels euros pour la Mairie de Lisbonne

Autant de taxis et autant de potentiels euros pour la Mairie de Lisbonne

Une nouvelle taxe d’un euro qui ne fait pas l’unanimité

 

Cependant, en ce qui concerne le sujet spécifique de prélever un euro à chaque conducteur de taxi se rendant vers ou depuis l’aéroport, la Mairie a déclaré que les différentes parties discutaient toujours de la question, affirmant qu’il "existe une possibilité de l’appliquer, mais il est prématuré d’en parler".

 

Le consensus sur ce nouveau règlement n'est pas total. Florêncio de Almeida, président d'Antral, une organisation qui prétend représenter 80% des chauffeurs de taxi lisboètes, a déclaré au Jornal Economico être contre la proposition - "La Mairie de Lisbonne souhaite recevoir un euro, payé au final par l’usagé, pour chaque service de taxi quittant ou se rendant à l'aéroport et je ne suis pas d'accord avec ça. En d’autres termes, le taxi doit facturer, mais ce montant sera facturé à chaque passager". Le président de l'Antral a également souligné que "la Mairie de Lisbonne reçoit déjà 600.000 euros par an pour gérer les espaces que les taxis occupent à Lisbonne".


 Article traduit du site Observador.pt 



L’avis de Lisbob : Une nouvelle taxe qui n’a rien de surprenant vu le contexte actuel. La ville de Lisbonne veut profiter au maximum de sa poule aux oeufs d’or, mais ne propose au final pas de solutions pour améliorer et décongestionner les accès à l’aéroport de la capitale portugaise. La réaction des chauffeurs de taxis lisboètes n’est pas surprenante mais au final consensuelle : ce n’est pas leur portefeuille qui est touché.



Découvrez la bibliothèque de Lisbob : des guides dédiés aux expats au Portugal !


LisBob est l’assistant des expatriés au Portugal : découvrez comment il peut vous aider !