6.488 Français ont bénéficié du Statut RNH résident non-habituel au Portugal depuis 2009

Le statut RNH résident non-habituel au Portugal fait souvent parler de lui. Cet avantage fiscal accordé sous conditions aux étrangers s’installant au Portugal a été mis en place en 2009. Il instaure un taux fixe de 20 % sur l’impôt sur le revenu pour les actifs, et une exemption totale d’imposition sur les revenus pour les retraités bénéficiant d’une pension du secteur privé. Cependant beaucoup avancent des chiffres, mais peu sont les sources officielles pour mesurer la réalité de la situation. L’APEMIP (Associação dos Profissionais e Empresas de Mediação Imobiliária de Portugal) a communiqué des chiffres sur l’attribution du nombre de statuts RNH résident non-habituel au Portugal. Quelle nationalité a le plus bénéficié du statut RNH ? Quel est le classement des pays pour l’attribution du statut de résident non-habituel ? Lisbob, l’assistant des expatriés au Portugal vous dit tout sur le statut RNH au Portugal.

 

6.488 français ont bénéficié du statut RNH au Portugal depuis 2009

6.488 français ont bénéficié du statut RNH au Portugal depuis 2009

 

Les Français premiers investisseurs étrangers au Portugal

 

Les expatriés Français sont de loin les premiers investisseurs étrangers au Portugal, ayant déjà reçu 6.448 autorisations au titre du régime fiscal des résidents non-habituels (RNH). Viennent ensuite la Grande-Bretagne (2718), l’Italie (2513), la Suède (2042) et le Brésil (2005). Le total du nombre d’expatriés bénéficiant du statut RNH résident non-habituel au Portugal, depuis sa création en 2009, s’élève à 23 767 citoyens venant de 146 pays. Le chiffre de 6.488 français bénéficiant de statut RNH depuis 2009 peut paraître faible face au bruit que ce statut fiscal fait.

 

Ces expatriés représentent des investissements directs allant de 9 à 11 milliards d’euros. Mais l’APEMIP avertit que les changements apportés au programme créent une impasse pour les investisseurs et que cette dynamique du secteur immobilier portugais pourrait être compromise.

 

"La crédibilité de l'immobilier et son potentiel de valorisation, alliés à des caractéristiques naturelles telles que le climat, la gastronomie, la sécurité et la qualité de la vie, sont les principaux facteurs qui poussent les étrangers à chercher notre pays à vivre", a déclaré le président de l’APEMIP, lors de l’analyse de ces chiffres.

 

Le statut RNH moteur de la reprise du secteur immobilier

 

Le président de l’APEMIP a profité de l’occasion pour rappeler que le RNH a été l’un des principaux responsables de la reprise du secteur immobilier et de la dynamisation de l'économie au Portugal.

 

"Ce programme a stimulé les investissements étrangers au Portugal, a contribué à la réhabilitation des centres-villes, à la création d'emplois et à la création de richesses, augmentant les revenus de l'État, non seulement par le biais des impôts directs, mais également par le biais de l'IMI et les impôts indirects. Bien que de plus en plus d’étrangers recherchent le Portugal sans recourir à aucun programme d’investissement, il ne fait aucun doute que son maintien est essentiel pour continuer à générer de la richesse ", a déclaré le président de l’APEMIP.

Le statut RNH résident non-habituel au Portugal accorde des bénéfices fiscaux aux expatriés.

Le statut RNH résident non-habituel au Portugal accorde des bénéfices fiscaux aux expatriés.

 

Les investisseurs étrangers réfléchissent déjà à deux fois avant d'investir au Portugal

 

L'APEMIP souligne que le Portugal n'est pas le seul pays européen doté d'un régime fiscal de cette nature, mais rappelle qu'il a été l'un des plus controversés.

 

" Les investisseurs étrangers ont été au centre du débat sur l’absence de logement longue durée à Lisbonne et à Porto, et le populisme généré par cette information leur fait oublier que c’est ces mêmes investisseurs qui ont récupéré et dynamisé les principales villes du pays, abandon Aujourd'hui, tout le monde veut vivre dans les centres-villes, mais il y a cinq ou six ans, ils étaient vides et personne ne voulait y vivre ", a déclaré le représentant de l'immobilier qui s'inquiète de la direction prise par les investisseurs pour le secteur immobilier portugais. .

 

Selon les informations publiées par les sociétés membres de l'APEMIP, le marché ressent déjà les conséquences de l'annonce de modifications éventuelles de ce régime ou de l'augmentation potentielle de la pression fiscale sur l'immobilier. "L’information est omniprésente dans le monde, et quiconque envisage d’investir réfléchit très bien à sa décision. Personne ne veut prendre le risque de parier dans un marché où il y a une menace constante de changer les règles au milieu du jeu ", prévient-il.


Vivre sa retraite en tant que RNH au Portugal : le guide ultime !

Le guide ultime pour passer sa retraite au Portugal

Le guide ultime pour passer sa retraite au Portugal


bob-expats-portugal-vivre-lisbonne.png

Bob est l’assistant des expatriés au Portugal : découvrez comment il peut vous aider !