Le Parlement portugais approuve la suspension du projet d’expansion du métro de Lisbonne

Le parlement portugais a approuvé aujourd'hui, grâce l'abstention du PS, une proposition du PSD qui préconise la suspension de la ligne circulaire annoncée dans le projet d'expansion du métro de Lisbonne. La proposition de loi a reçu, en plus de l’abstention du PS, les votes favorables de tous les autres groupes parlementaires. Les sociaux-démocrates ont défendu la suspension de la construction de la ligne circulaire et ont demandé la réalisation d’études techniques de viabilité économique en vue de changer radicalement le projet initial. Le PSD parle ainsi d’une extension de la ligne jaune jusqu’à Alcântara et de la ligne rouge vers la zone ouest de Lisbonne, ainsi que de l’extension du métro jusqu’à la municipalité de Loures. Les utilisateurs ont du mal à comprendre que ces études n’aient pas été faites avant, et les propriétaires qui ont acheté des biens dans la zone des 2 nouvelles stations de prévues se sentent lésés. Lisbob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous dit tout sur la suspension du projet d’expansion du métro de Lisbonne.

Le Parlement portugais approuve la suspension du projet d’expansion du métro de Lisbonne

Le Parlement portugais approuve la suspension du projet d’expansion du métro de Lisbonne

Un changement radical de projet pour le métro de Lisbonne

 

Nouveauté de ce projet : une extension du métro jusque Loures. En effet au cours du vote parlementaire sur la proposition de suspension du nouveau métro, les recommandations de la PEV, du PCP et du BE concernant l'extension du métro à Loures ont été approuvées et seront renvoyées au Comité de l'économie.

 

"Le gouvernement portugais, en optant pour le choix de la ligne circulaire, reporte les solutions" sine die "qui peuvent vraiment servir la mobilité des habitants de la région, à savoir l'extension du métro vers la partie occidentale de la ville de Lisbonne, ainsi que l'extension de celui-ci à une zone « noire » en termes de transports publics, Loures ", disent les députés du PSD.

La gauche portugaise ne veut pas d’un « carrousel » pour touristes

 

Les partis de gauche recommandent l’extension du réseau de métro de Lisbonne à Loures. Ils critiquent aussi le projet de construire la ligne circulaire. Cependant, seul le PSD soutient la suspension du projet d'expansion avec une ligne circulaire, qualifiée de "carrousel" pour touristes.

 

La présentation de ces projets de résolution est le résultat d'une pétition demandant l'extension du réseau à la municipalité de Loures, dont le premier signataire est le président de cette municipalité, Bernardino Soares (CDU). Le projet de résolution du PCP demande au gouvernement de reconsidérer l’option de la ligne circulaire et plaide en faveur de son extension à Alcântara et à Loures : "La construction de la ligne circulaire apportera peu d’avantages à la ville de Lisbonne et impliquera un ensemble de dommages pour les usagers actuels particulièrement un mauvais développement du réseau de métro ".

 

Le BE estime que l'exclusion de Loures du réseau "ne tient pas compte du déplacement croissant de nombreuses familles vers les municipalités périphériques de la capitale, en raison de l'augmentation exponentielle du loyer de logements à Lisbonne".

bannière articles.png

Les projets de résolution n'ont pas force de loi

 

Le projet de résolution relatif à la PEV préconise, outre l'extension à Loures, la "nécessité d'investir dans les transports en commun collectifs, notamment métropolitains". Le parti PAN affirme également que "l'extension du réseau de métro à d'autres municipalités et zones de la ville, telles que Loures, Sintra et la partie occidentale de la ville de Lisbonne, à savoir Alcântara, Ajuda et Belém, constitue une priorité.

 

Le gouvernement a annoncé en mai 2017 que le Metropolitano de Lisboa disposerait de deux stations supplémentaires - Estrela et Santos - pour un investissement de 210 millions d'euros jusqu'en 2023. De nouvelles stations sont également prévues dans les Amoreiras et à Campo de Ourique, bien que dans ces deux cas sans date d'achèvement prévue.

À Lisbonne, le projet inclus une liaison entre la station de Rato (actuelle Linha Amarela) et Cais do Sodré (Ligne verte), avec deux nouvelles stations à Estrela et Santos.

 

Toutefois, le tracé actuel de la ligne jaune, qui relie les gares d’Odivelas au Rato, subira des modifications de parcours et intégrera également la station de Telheiras (ligne verte). Ainsi, la ligne jaune reliera Odivelas à Telheiras (avec déviation à Campo Grande) et les stations actuelles restantes qui font partie de cette ligne (Cidade Universitária-Rato) feront partie du Green, qui suivra une trajectoire circulaire.

 

C’est ce projet de ligne circulaire que le Parlement suspend

C’est ce projet de ligne circulaire que le Parlement suspend

Des propriétaires inquiets

 

Face à ces indécisions et à ces changements d’avis, nombreux sont les propriétaires qui se sentent lésés. En effet, depuis l’annonce en mai 2017 de la construction de 2 nouvelles stations à Estrela et Santos, le prix de l’immobilier à fortement augmenté dans ces zones. Ces 2 stations ont été un argument parfois décisif dans l’acquisition de biens immobiliers voir même dans l’installation de nouveaux commerces. 

 

À l’image du nouvel aéroport de Lisbonne qui devrait s’installer à Montijo, annoncé mais alors qu’il attend toujours les résultats de l’étude d’impact écologique pour commencer les travaux, les travaux d’expansion du métro de Lisbonne ressemblent aussi à un projet mal préparé et mal évalué, et qu’il faudra désormais du temps pour prendre une décision définitive. L’amateurisme des décideurs politiques portugais donne des sueurs froides aux nouveaux propriétaires de biens immobiliers près de ces deux stations qui ne verront peut-être pas le jour.

Découvrez la bibliothèque de LisBob !


LisBob est l’assistant des expatriés au Portugal : découvrez comment il peut vous aider !