Novo Banco demandera 541 millions d'euros supplémentaires aux contribuables portugais

Novo Banco, née sur les cendres fumantes de la BES en 2014, estime devoir demander au moins 541 millions d'euros supplémentaires au Fonds de résolution. La banque portugaise a annoncé ce besoin dans son rapport sur les résultats du premier semestre de cette année. De leurs côtés, les députés portugais ont approuvé un projet de résolution recommandant au gouvernement un audit indépendant de Novo Banco afin de savoir quand s’arrêtera ce puit sans fond. De plus, Novo Banco a enregistré une perte de 400,1 millions d’euros au premier semestre de cette année, contre 212,2 millions d’euros pour la même période en 2018, ce qui veut dire que la situation ne s’arrange pas, au contraire. Quelle est la déclaration de Novo Banco en plein milieu des grandes vacances ? Qui va payer l’addition ? Lisbob, l’assistant des expats au Portugal, vous dit tout sur cette nouvelle perte de Novo Banco.

Novo Banco demandera 541 millions d'euros supplémentaires aux contribuables portugais

Novo Banco demandera 541 millions d'euros supplémentaires aux contribuables portugais

Des pertes à n’en plus finir

 

Au cours du premier semestre de cette année, Novo Banco a enregistré une augmentation des dépréciations et provisions, qui ont doublé pour atteindre 515 millions d’euros, contre 248 millions d’euros au premier semestre 2018. La banque portugaise, qui a repris une partie des actifs de l'ancien BES – mort en 2014 - explique qu'au cours du premier semestre 2019, « elle a enregistré des pertes liées au processus de restructuration et de désendettement des actifs non productifs, à savoir le projet Sertorius (immobilier), le projet Albatroz en Espagne et le processus de vente de GNB Vida, dont l’impact négatif s’est élevé à 340 millions d’euros ».

Dans la déclaration, le groupe dirigé par António Ramalho rappelle qu '"il dispose de ses ratios de fonds propres de base de catégorie 1 [CET1] et de niveau 1 protégés à des niveaux prédéterminés, à concurrence du montant des pertes déjà subies sur les actifs protégés par le Mécanisme de fonds propres éventuels". Comprenne qui pourra ce blabla.

 

"Le montant de la compensation en capital estimé dans les comptes du semestre est de 541 millions d'euros", indique le communiqué. "La compensation nécessaire en fin d'année dépendra des pertes et des coûts, des recouvrements et des besoins en capitaux actuels", ajoute-t-il.

À la fin de juin de cette année, le ratio CET1 de la banque s'élevait à 13,5%, contre 12,8% en décembre 2018, et le ratio de solvabilité total à 15,1%, contre 14,5% à la fin juin de l'année dernière.

bannière articles.png

Les députés portugais votent une recommandation pour faire un audit

 

En juillet, les députés ont approuvé un projet de résolution recommandant au gouvernement de procéder à un audit indépendant de Novo Banco pour la période post-résolution. La recommandation a été approuvée par les votes du PS.

L’audit a pour objectif de mieux comprendre les facteurs qui poussent Novo Banco à demander continuellement des injections de capital auprès du Fonds de résolution, qui est alimenté par à l’État portugais et donc par les portugais eux-mêmes.

 

Novo Banco est détenue à 75 % par le fond américain Lone Star (États-Unis) depuis octobre 2018, le Fonds de résolution détenant les 25% restants.

Découvrez la bibliothèque de LisBob !


LisBob est l’assistant des expatriés au Portugal : découvrez comment il peut vous aider !