Chute de 6,6 % des ventes de maisons au Portugal pour la première fois depuis 2013

Pour la première fois en six ans au Portugal, les ventes de logements ont enregistré une évolution négative sur le 2èmetrimestre 2019 comparé à l’année précédente. En revanche, l'indice des prix a augmenté de sono côté de 10,1% au cours de la même période. Cette baisse était anticipée par les spécialistes du secteur immobilier portugais, son ampleur est désormais connue : 6,6 % de baisse. Ces chiffres sont disponibles dans la dernière étude publiée par l'Institut national de la statistique du Portugal. Cette baisse du nombre de transactions accompagnée d’une hausse des prix est-elle un retournement de tendance, ou bien une simple pause dans le marché immobilier portugais ? Quels sont les chiffres officiels de l’immobilier portugais ? Lisbob, l’assistant des expatriés au Portugal vous dit tout sur cette baisse des ventes de maisons au Portugal.

Baisse des ventes de maisons au Portugal pour la première fois depuis 2013 : 6,6 %

Baisse des ventes de maisons au Portugal pour la première fois depuis 2013 : 6,6 %

6,6 % de transactions en moins, 10,1 % plus chères

 

Au cours du deuxième trimestre 2019 l'indice des prix portugais du logement IPHab a enregistré une augmentation de 10,1% d'une année sur l'autre, soit une hausse de 0,9 point par rapport au trimestre précédent. Selon l'Institut national portugais de la statistique (INE), les deux catégories de logements (existants et nouveaux) ont enregistré des taux de variation similaires au cours de la période considérée, atteignant respectivement 10,1% et 10,3%.

 

Par rapport au trimestre précédent, l’IPHab a progressé de 3,2%, l’augmentation des prix étant plus intense dans le cas des logements neufs (augmentation de 4,1%), soit 1,1 point de plus que dans les logements existants. La hausse des prix des logements neufs se sont accélérés, avec une augmentation de 10,3% (6% au premier trimestre de 2019).

Au cours de la période sous revue, le taux de variation annuel moyen de l'IPHab s'est établi à 9,3%, en baisse de 0,2 point par rapport au trimestre précédent, soit un quatrième trimestre consécutif au cours duquel il a globalement diminué. Les logements existants ont continué d'afficher un taux de changement supérieur à celui observé dans les logements neufs (9,7% et 7,6%, respectivement).

bannière articles.png

6,1 milliards de transactions, en baisse de 1,9 %

 

Les statistiques de l'INE montrent également qu'entre avril et juin 2019, 42.590 logements ont été échangés, soit une diminution de 6,6% par rapport au deuxième trimestre de 2018. C’est tout simplement la première baisse d'une année à l'autre du nombre de transactions observées et ce depuis 2013.

 

La valeur totale des transactions immobilières observées durant cette période a atteint environ 6,1 milliards d'euros, soit une baisse de 1,9% d'une année sur l'autre. Sur l'ensemble des transactions réalisées, 6.107 concernaient des logements neufs, soit une chute de 9,4% comparé au deuxième trimestre de 2018. De leur côté les ventes de logements existants ont continué à représenter la majorité des transactions (85,7% du total), atteignant 36.483 transactions, ce qui représente une baisse de 6,2% par rapport à la même période en 2018.

Comment interpréter cette baisse en termes de transactions ?

Comment interpréter cette baisse en termes de transactions ?

 

Les régions intérieures ont le vent en poupe

 

Entre avril et juin 2019, 14.804 logements ont été vendus dans la région métropolitaine de Lisbonne et 12.043 dans la région du Nord, ce qui représente au total 63,1% des transactions du Portugal, soit le pourcentage le plus faible depuis le quatrième trimestre de 2016.

 

L'Algarve a également enregistré une diminution de sa part relative (moins 0,3 point de pourcentage), avec un total de 3.735 ventes.

 

En revanche, l'Alentejo a le vent en poupe : la région enregistre une augmentation de ses ventes en volume et en valeur depuis cinq trimestres consécutifs, et la région Centro, l'Alentejo, la région autonome des Açores et la région autonome de Madère ont toutes connu la même tendance depuis trois trimestres.

 

Découvrez la bibliothèque de LisBob !


LisBob est l’assistant des expatriés au Portugal : découvrez comment il peut vous aider !