Grève massive des trains au Portugal et aucun service minimum ce lundi 2 avril : chaos en perspective !

 ANTÓNIO PEDRO SANTOS/LUSA

ANTÓNIO PEDRO SANTOS/LUSA

La Fédération des syndicats des transports et des communications (Fectrans) a déclaré que le gouvernement et l'administration des Infraestruturas de Portugal (IP) avaient "fui" un accord et maintenu la grève prévue. Le chaos sera donc à l'ordre de ce lundi 2 avril puisqu'aucun service minimum ne sera assuré et ce sur l'ensemble des lignes. Bob vous explique tout.

"Une réunion avec les représentants du gouvernement et des syndicats a eu lieu samedi au ministère des Infrastructures, après quoi les 2 parties et l'administration ont convenu à l'impossibilité de trouver une solution qui empêcherait la grève lundi prochain ", a déclaré dans un communiqué, la fédération affectant la CGTP.

Selon Fectrans, après plusieurs propositions et contre-propositions d'augmentations, une augmentation de salaire de "20 euros pour 11 mois et 25 euros le mois dernier a été convenue, et ce chiffre doit être inclus dans l'échelle salariale en janvier prochain, mais payé sur 14 mois" .

Cependant, "quand nous avons transmis nos revendications sur papier, nous étions confrontés à une proposition de rédaction peu claire, à savoir pas de garantie d'application de la future convention collective de travail (ACT) aux travailleurs ayant des liens avec la fonction publique. Ce qui est devenu inacceptable à ce stade " a-t-il expliqué à Fectrans.

De cette manière, la structure syndicale garantit que la grève se poursuivra le 2 avril (lundi), à laquelle s'ajoute une protestation au siège de la PI à Pragal, Almada.



"Le gouvernement et l'administration mettent en place un service antigrève, mais éludant l'opinion publique sur la forte adhésion des travailleurs. En ce moment, en plus de la lutte pour l'augmentation des salaires pour tous, cette lutte doit aussi être pour la défense de la dignité des travailleurs, qui sont maltraités par le gouvernement et l'administration ", a-t-il conclu.

Jeudi, CP - Comboios de Portugal a reconnu que les usagers allaient subir de "sérieuses perturbations" dans le trafic ferroviaire lundi en raison de la grève des travailleurs, pour laquelle les services minimums n'étaient pas garantis et les transports alternatifs ne seraient pas disponibles.

"En raison d'une grève déclenchée par plusieurs organisations syndicales du PI (gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire), le CP informe que la suppression est prévue dans tous les services le 2 avril", a indiqué la compagnie dans un communiqué.

Le CP déclare que "toutes les lignes seront touchées, les transports alternatifs ne seront pas disponibles" et rappelle « qu'aucun service minimum n'a été défini et donc qu'aucun horaire n'est prévu ». Bref vous l'aurez compris : chaos en prévision !

"Fertagus informe que la grève devrait avoir un impact sur la gestion du trafic, perturbant grandement le mouvement des trains", a indiqué la compagnie dans un communiqué.

La compagnie de chemin de fer a également indiqué que, puisque aucun service minimum n'a été adopté, «les horaires qui peuvent être exécutés ne sont pas connus», avertissant que, dans la limite, aucun train ne peut circuler.

LE GUIDE ULTIME POUR ROULER SEREIN AU PORTUGAL !


Bob est l'Assistant des Expatriés à Lisbonne et au Portugal.

Inscrivez-vous : c'est gratuit !