Le gouvernement portugais décrète l’état de crise énergétique à partir de 23h59 ce vendredi : l’armée prête à intervenir

Le gouvernement portugais a décidé de mettre le pays en crise énergétique à partir de ce soir jusqu'au 21 août. Suite à l’annonce de la grève des transporteurs de carburants qui est censé commencer lundi 12 août, le gouvernement portugais impose ainsi certaines règles qui affecteront les usagers, allant jusqu’à l’utilisation de l’armée afin de subvenir au service minimum. Chaque voiture ne pourra remplir désormais que 25 litres de carburants maximums. La situation est déjà tendue dans certaines pompes avec des stations déjà en pénurie, et c’est pour cela que le gouvernement admet devoir réquisitionner l’armée. Qu’est-ce que signifie cet état de crise énergétique déclaré au Portugal ? Où trouver du carburant ? Lisbob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous dit tout sur cette crise énergétique.

Le gouvernement portugais décrète l’état de crise énergétique à partir de 23h59 ce vendredi

Le gouvernement portugais décrète l’état de crise énergétique à partir de 23h59 ce vendredi

Crise énergétique à partir de ce soir vendredi 23h59

 

Le gouvernement portugais a décrété l’état de crise énergétique dans tout le pays à partir de 23h59 ce vendredi et jusqu'au 21 août. Toutefois, les limitations imposées pour le ravitaillement en carburant sera mis en place à partir de lundi prochain, avec une limite de 25 litres de carburants pour les véhicules légers et 100 litres pour les véhicules lourds, et ce par jour. Attention car cela ne concerne que les stations qui ne sont pas considérées comme prioritaires. Dans celles-ci, seuls 15 litres de carburants pourront être fournis par voiture.

 

Il a également été annoncé que la Cour administrative et fiscale de Lisbonne avait rejeté l'injonction présentée par le syndicat concernant les services minimaux décrétés. Le syndicat, par le biais de déclarations de son porte-parole, a annoncé qu'il ferait appel de cette décision qui impose un service minimum aux transporteurs.

L’armée réquisitionné pour subvenir au service minimum

 

La justice portugaise affirme que "cette grève des transporteurs est dans les limites de ce qui est admissible", mais l'opinion rejette toute prise de position sur la légalité de la réclamation. "Cela dépend des tribunaux." Le même avis indique que les services minimaux peuvent et doivent être étendus pour "protéger d'autres droits et intérêts". Le procureur général dit que pour cela "ce qui est nécessaire, c'est l'extension progressive des services minimum".

 

S'agissant d'une réquisition civile préventive avec l’intervention de l’armée, la justice portugaise indique que c'est possible et légal. Le gouvernement a déclaré que cela n’était pas encore décrété, mais qu’il n’avait pas écarté cette hypothèse. Il a également déclaré que "si auparavant il existait des faits indiquant la nécessité de l'utiliser [une réquisition civile préventive], le gouvernement, dans une situation extrême, n'abdiquera aucun des instruments."

 

bannière articles.png

521 militaires et policiers prêts à intervenir

 

Matos Fernandes, ministre de l'Environnement portugais, a déclaré que le gouvernement avait préparé des livraisons de de carburant selon les zones prioritaires du pays lors de la grève des conducteurs. Matos Fernandes a expliqué lors de la conférence de presse que les besoins d'août n'étaient pas identiques à ceux de mars, lors de la dernière grève.

 

L’armée prête à intervenir

L’armée prête à intervenir

Il a déclaré que le réseau d'urgence des stations-service (REPA), mis en place pour lutter contre la grève, compte 54 postes prioritaires que seules des entités prioritaires telles que la police, la protection de la population et l'armée peuvent se fournir. Sur un total de 321 stations REPA, les citoyens peuvent remplir 15 litres de carburant, à essence ou à diesel.

 

Matos Fernandes a déclaré que 521 membres des forces armées et de la police avaient été priés d'assurer le chargement et le déchargement du carburant.

Découvrez la bibliothèque de LisBob !


LisBob est l’assistant des expatriés au Portugal : découvrez comment il peut vous aider !