Adamastor : le Mirador de de Santa Catarina à Lisbonne fermé au moins jusqu’à la fin de l’été

C'est l'un des endroits les plus apprécié des expatriés ou bien touristes qui viennent à Lisbonne, mais ce ne sera bientôt plus le cas. En effet le Miradouro de Santa Catarina, à Lisbonne, est fermé au public depuis ce jeudi matin. Le conseil municipal de Lisbonne a décidé de commencer en plein été la requalification de l'espace, qui sera inaccessible au moins jusqu'à la fin du mois de septembre. Cette décision ne fait pas l’unanimité car elle arrive en plein milieu de la saison touristique et à l’un des meilleurs endroits pour contempler Lisbonne. Bob, l’assistant des expatriés au Portugal, vous dit tout sur la fermeture du Miradouro de Santa Catarina à Lisbonne.

 

 

Un mirador qui a besoin de « nettoyage »

 

 

L'adjoint au maire de Lisbonne a annoncé les travaux lors de la réunion locale mercredi, après avoir été interrogé par le PCP. Duarte Cordeiro explique qu'il y aura "trois phases d'intervention" et que "chacun d'entre elles exigera la fermeture du mirador au public". Le premier travail sera la récupération de l'espace vert, qui ne pourra plus être piétiné pour « reposer ».

 

Dans un second temps, l'amélioration de l'éclairage public ainsi que le placement d'une clôture autour de l'ensemble du point de vue engendrera encore la fermeture du mirador. L'objectif est « d’établir des moments de repos pour le point de vue, qui facilitent sa maintenance », explique Duarte Cordeiro. C'est-à-dire que, pendant certaines périodes, l'accès au belvédère pourra être restreint.

 

Le kiosque d’Adamastor sur la sellette ?

 

Et voici le troisième moment, celui de la « responsabilité du kiosque pour le maintien de l'espace », explique le maire. Le kiosque de gazebo est un endroit très populaire, non seulement pour la beauté des vues, mais aussi parce que le prix des boissons est relativement bon marché par rapport aux autres établissements à proximité. Mais beaucoup de ceux qui vont à Adamastor font le plein de bière et de nourriture dans les magasins les plus proches avant de s'installer sur le belvédère. Il est fréquent, surtout en fin d'après-midi, de trouver des groupes pour faire un botellón et jouer de la guitare.

 

Duarte Cordeiro dit qu'il va essayer de négocier avec l'opérateur du kiosque à assumer la responsabilité de la propreté du point de vue - mais en ajoutant qu’il « sera probablement nécessaire de considérer l'intérêt public et résilier le contrat ». Le propriétaire du kiosque ne s’est pas prononcé. 

 

Les trafiquants de drogue responsables ou bien coupables faciles ?

 

Le point de vue de Santa Catarina bénéficie d'importants travaux de rénovation depuis quatre ans et depuis plus d'un an, le conseil paroissial de Misericórdia, qui supervise le belvédère, a demandé à la mairie de faire des travaux. À cette époque, le président adjoint Carla bois avait déclaré que « la zone de Santa Catarina est l'une des plus compliqués de la paroisse en ce qui concerne la sécurité et des conditions de l'espace public », en particulier « en raison de la présence de trafiquants de drogue ». En effet ce lieu est connu pour être un endroit où les drogues circulent facilement. Adamastor est un endroit connu pour son point de vue mais aussi ses odeurs parfois enivrantes.

 

Le vice-président veut également améliorer l'hygiène urbaine du mirador, en plaçant des conteneurs plus grands, et la sécurité, en mettant un système de vidéosurveillance.

 

Et pourquoi commencer les travaux en été ? "C’est le moment qu’a choisi le service qui gère les espaces verts. Il n'y avait aucune raison de ne pas le faire maintenant ", explique Duarte Cordeiro.

Découvrez la bibliothèque de Bob : des guides dédiés à l'expatriation 


bob-expats-portugal-lisbonne-vivre.png