5 erreurs à ne pas faire lors de l’immatriculation d'une voiture en Espagne

Pour la plupart des personnes qui choisissent de déménager en Espagne, l’immatriculation de son véhicule fait souvent partie des démarches à prendre en compte. Seulement voilà, comme souvent lors d’une expatriation, les choses ne sont pas si simples ! En effet, si vous avez tout à fait le droit de vous expatrier en Espagne au volant de votre véhicule préféré, vous avez aussi un certain nombre d’obligations à respecter lorsque vous immatriculez votre voiture. Afin d’importer votre véhicule Espagne il est nécessaire de ne pas commettre des erreurs qui peuvent s’avérer fatales. Quelles sont les 5 erreurs à ne pas faire lors de l’immatriculation de sa voiture en Espagne ? Quels sont les pièges à éviter pour importer un véhicule ? Lisbob, l’assistant des expatriés en Espagne, vous dévoile les 5 erreurs à ne surtout pas commettre quand vous immatriculez votre véhicule en terre espagnole. 

 

Découvrez les 5 erreurs à ne pas faire lors de l’immatriculation de votre voiture en Espagne

Découvrez les 5 erreurs à ne pas faire lors de l’immatriculation de votre voiture en Espagne

 

1 . Ne pas demander le Certificat de conformité de votre voiture

 

L’immatriculation de sa voiture en Espagne commence bien avant de s’expatrier. En effet l’une des premières étapes lorsque vous immatriculez votre véhicule est de passer le contrôle technique. Cependant afin de le passer il vous faut absolument le Certificat de Conformité Européen COC. Appelé Certificado Europeo de Conformidad en espagnol, ce document est comme la fiche d’identité du véhicule importé en Espagne. L’erreur que beaucoup d’expatriés commettent est d’en faire la demande une fois avoir déménager en Espagne. Ce document original est remis à tout acheteur de véhicules en Europe, mais les délais pour les recevoir sont de 5 à 6 semaines : autant de temps de perdu sur le délai pour immatriculer votre voiture. 


Voici le fameux COC, Certificat de Conformité Européen

Voici le fameux COC, Certificat de Conformité Européen

Si vous déménagez sans avoir en votre possession le certificat de conformité de votre véhicule vous allez perdre un temps précieux et compliquer votre installation. Le risque principal ? Dépasser le délai légal pour votre immatriculation qui doit obligatoirement se faire dans les 30 jours après votre arrivée si vous souhaitez être exempté de taxe d’importation. Aussi en le demandant avant de partir vivre en Espagne vous gagnerez du temps et pourrez ainsi lancer les démarches d’immatriculation plus rapidement et sereinement.

Vous pouvez demander votre COC directement avec Lisbob : gagnez en temps et en sérénité en commandant votre certificat de conformité européen directement sur notre site.

Immatriculer sa voiture en Espagne n’aura plus de secret pour vous

Immatriculer sa voiture en Espagne n’aura plus de secret pour vous

2 . Ne pas faire traduire ses documents

 

Afin d’immatriculer votre voiture en Espagne, il vous faudra demander et obtenir la traduction certifiée de l’ensemble des documents qui sont en français vers l’espagnol, et cela représente beaucoup de mots à traduire ! En effet, les documents qu’il faut faire traduire de manière certifiée est longue : votre carte-grise, la facture d’achat ainsi que la fiche technique. 

 

Il faut obligatoirement passer par un traducteur espagnol certifié afin que les documents soient acceptés pour immatriculer votre voiture. Comme cela prend du temps, il est conseillé de demander la traduction certifiée de vos documents avant de partir vivre en Espagne.

 

Pensez à faire traduire tous vos documents pour immatriculer votre voiture en Espagne

Pensez à faire traduire tous vos documents pour immatriculer votre voiture en Espagne

 

3 . Ne pas payer les taxes

 

Il y a deux choses auxquelles nous n’échappons pas : la mort et les impôts. C’est le cas aussi en Espagne où il y a un total de 3 taxes liées à la circulation et importation de voiture. La taxe liée à l’importation s’appelle Impuesto Especial sobre Determinados Medios et qui doit être réglé auprès du Trésor public espagnol (Hacienda). Il est possible d’en être exempté sous certaines conditions. La seconde taxe est Impuesto de Circulación Municipal. Son montant est variable en fonction de la mairie et de la puissance du véhicule. Il doit être payé tous les ans et s’applique aussi bien aux véhicules étrangers qu’espagnols. Enfin, la Tasa de Matriculacíon sera la dernière à régler pour immatriculer votre voiture en Espagne et obtenir la carte grise. Cet impôt doit être réglé à la Dirección Provincial de Tráfico dont dépend votre résidence.

N’oubliez pas de payer vos taxes pour immatriculer votre véhicule en Espagne

N’oubliez pas de payer vos taxes pour immatriculer votre véhicule en Espagne

 

4 . Ne pas faire attention aux délais 

 

L’Espagne impose des délais à tous les ressortissants étrangers qui s’y installent et qui souhaitent immatriculer leur voiture et être exempté de taxe d’importation. Comme d’autres pays européens, il y a un certain délai imparti afin de faire le changement de plaques d’immatriculation dans les règles et éviter les amendes. Cependant l’Espagne est assez stricte. Contrairement au Portugal qui accorde un délai de 12 mois afin d’immatriculer son véhicule et être dans les règles, l’Espagne offre un délai très court de 30 jours

 

Dans ce cas il est essentiel de se rendre au Consulat de l’État membre de l’Union Européenne où vous résidiez auparavant et de demander une attestation de résidence en leur présentant des pièces justificatives (justificatifs attestant de votre dernière résidence dans le pays précédent). La police espagnole n’hésite pas à verbaliser les contrevenants qui se retrouvent à rouler sans avoir lancer les démarches pour immatriculer leur voiture dans les temps.

            

Il faut faire attention aux délais pour immatriculer votre voiture en Espagne

Il faut faire attention aux délais pour immatriculer votre voiture en Espagne

5-   Ne pas faire appel à Lisbob pour immatriculer sa voiture !

Pour toutes ces démarches administratives longues et compliquées, qui nécessitent beaucoup du temps, des connaissances juridiques et une certaine pratique de l’administration espagnole, Lisbob est tout simplement votre meilleur allié ! Nous le savons pour l’avoir vécu, une expatriation n’est pas de tout repos et les erreurs sont (très) faciles à commettre, surtout lors de l’immatriculation d’une voiture en Espagne. Grâce à l’expertise de Lisbob et de son équipe de choc, vous êtes certains de rendre des dossiers complets, de respecter les délais légaux et de pouvoir vous concentrer sur les aspects essentiels de votre expatriation. Alors contactez-nous, Lisbob s’occupe de tout ! 


Découvrez la bibliothèque de Lisbob !


Lisbob est l’assistant des expatriés en Espagne : découvrez comment il peut vous aider !