Comment et pourquoi immatriculer sa voiture en Italie ?

Immatriculer sa voiture quand on décide de partir vivre en Italie peut parfois se transformer en perte de temps et en prise de tête si on ne s’y prépare pas suffisamment. En effet afin d'importer et immatriculer votre véhicule en Italie il vous faudra suivre certaines démarches et fournir une liste de documents et formulaires, payer des frais et taxes et surtout respecter les délais. En effet vous avez 6 mois une fois installé en Italie pour procéder au changement de plaques de votre voiture étrangère. Le sujet revient régulièrement sur les forums et sites d'entraide et les réponses sont parfois floues et souvent différentes sur comment et aussi pourquoi immatriculer sa voiture En Italie. Est-ce obligatoire de changer ses plaques pour des plaques italiennes ? Que risque-t-on si on ne fait pas immatriculer son véhicule sur les routes d’Italie ? Combien ça coûte d'importer sa voiture ? Comment immatriculer sa voiture en Italie ? Lisbob, l'assistant des expatriés en Italie vous dit tout sur cette démarche d'immatriculation qui peut parfois se transformer en véritable labyrinthe administratif.

Grâce à cet article vous saurez comment et pourquoi immatriculer votre voiture en Italie.

Grâce à cet article vous saurez comment et pourquoi immatriculer votre voiture en Italie.

 

1.   Annuler l’immatriculation dans le pays d’origine

 

La première étape lorsque l’on se lance dans les démarches d’immatriculation de sa voiture en Italie est de simplement annuler l’immatriculation existante dans son pays d’origine. Il faut pour cela s’adresser aux autorités compétentes en matière de circulation, et un certificat d’annulation d’immatriculation vous sera remis afin de continuer les démarches.

Il est important de remplir certaines conditions afin d’immatriculer sa voiture en Italie

Il est important de remplir certaines conditions afin d’immatriculer sa voiture en Italie

2.   Obtenir une traduction certifiée des documents en Italien

 

Afin d’immatriculer votre voiture en Italie, il vous faudra dans un premier temps demander et obtenir une traduction certifiée de l’ensemble des documents qui sont en français vers l’italien. Votre carte-grise, la facture d’achat ainsi que la fiche technique. Il faut obligatoirement passer par un traducteur italien certifié afin que les documents soient acceptés pour immatriculer votre voiture.

3.   Obtenir le Certificat de Conformité Européen (C.O.C.)

 

Appelé certificato di conformità en italien, ce document est comme la fiche d’identité du véhicule importé en Italie. Il est indispensable pour passer le contrôle technique, première étape de l’immatriculation de votre véhicule en Italie. N’hésitez pas à demander ce document longtemps avant votre déménagement vers l’Italie : il peut parfois mettre plusieurs mois pour être délivré et envoyé. Conservez ce document précieusement afin de continuer les démarches pour immatriculer votre voiture en Italie.

Voici le fameux COC pour immatriculer sa voiture en Italie

Voici le fameux COC pour immatriculer sa voiture en Italie

Lisbob peut préparer et vous envoyer le Certificat de Conformité pour vous. Un service sur et qui vous permet de recevoir votre certificat de conformité rapidement.


4.   Passer le contrôle technique

 

Une fois le certificat de conformité européen C.O.C. reçu, vous pouvez désormais passer le contrôle technique (controllo tecnico) de votre véhicule. Cette inspection automobile est différente du contrôle habituel, et il faut bien préciser lors de votre arrivée qu’il s’agit de l’importation et l’immatriculation d’une voiture étrangère depuis un autre pays de l’UE. En Italie, les centres d’inspection technique s’appellent centro d’ispezione. 


5.   Se rendre dans un bureau de la Motorizzazione Civile (UMC) ou de l’ACI Automobile Club d’Italia. 

 

L’immatriculation d’une voiture étrangère en Italie doit se faire auprès des autorités compétentes. Il est important de bien préparer son dossier et de réunir l’ensemble des documents nécessaires au changement de plaques d’immatriculation.

 

Il est possible d’avoir plus de renseignements auprès de la Motorizzazione Civile de votre lieu de résidence. Vous pouvez consulter la liste complète des bureaux de la "Motorizzazione Civile" en cliquant ici.

 

Ville de Rome :


• Via Salaria, 1045 - Tél : +39 06.81.691 envoyer un email
• Via Fosso Acqua Acetosa Ostiense, 9 - Tél : +39 06.50.28.81 – envoyer un email
• Via delle Cince, 28 - Tél : +39 06.23.18.02.10

 

Ville de Milan :


• Via Cilea, 119 - Tél : +39 02.35.3790.01 envoyer un email

 

Ville de Naples :


• Via Argine, 422 - Tél : +39 081 591 1111

Voici à quoi ressemble un bureau de la Motorizzazione Civile (UMC) pour immatriculer sa voiture en Italie

Voici à quoi ressemble un bureau de la Motorizzazione Civile (UMC) pour immatriculer sa voiture en Italie

Voici les documents et formulaires à fournir :

 

  • Certificat d'annulation d’immatriculation du pays d’origine ;

  • Formulaire de spécifications techniques signé et tamponné par le fabricant ou un distributeur accrédité ;

  • Demande d'enregistrement (domanda di immatricolazione) formulaire TT2119

  • Document d'immatriculation du véhicule et sa traduction certifiée en italien ; un certificat d'exportation permanent peut parfois suffire ;

  • Certificat de contrôle technique signé et tamponné par le fabricant ou un distributeur accrédité, avec une traduction certifiée en italien.

 

Le formulaire en TT2119, indispensable pour immatriculer votre voiture, est disponible en cliquant ici.

6.   Changer ses plaques d’immatriculation

 

Avec le précieux certificat d’immatriculation de votre voiture en Italie, il vous est désormais possible de vous rendre chez un garagiste afin de modifier vos plaques d’immatriculation étrangères pour des plaques d’immatriculations italiennes.

Lisbob vous accompagne pour immatriculer votre voiture en Italie

Lisbob vous accompagne pour immatriculer votre voiture en Italie

7.   Assurer son véhicule

 

La dernière étape afin de rouler serein et en règle en Italie est bien évidemment d’assurer votre véhicule. Muni de votre carte-grise italienne et de votre pièce d’identité, vous pouvez vous rendre chez votre assureur afin de souscrire à l’assurance automobile qui vous convient le mieux.

Est-ce obligatoire d’immatriculer sa voiture en Italie ?

 

Tous les ressortissants européens ou non qui décident de partir vivre et s’installer en Italie (domanda di residenza) ont un délai de 60 jours pour procéder aux démarches d’immatriculation du véhicule en Italie, changement de plaques d’immatriculation et carte grise. Les sanctions administratives appliquées en cas de manquement à l’obligation d’immatriculer sa voiture en Italie peuvent aller jusqu’à des amendes qui varient entre 712 et 2900 euros. Dans les cas extrêmes, les autorités peuvent imposer l’arrêt immédiat de circulation du véhicule. Lisbob vous conseille donc de lancer les démarches le plus tôt possible ou bien de laisser des professionnels s’en charger.

Et voilà ! Vous connaissez désormais tout sur pourquoi et comment immatriculer sa voiture en Italie.


Découvrez la bibliothèque de Lisbob !


demander service.png

Lisbob est l’assistant des expatriés en Italie : découvrez comment il peut vous aider !